Baies de Goji : La richesse d’un aliment mal connu

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La baie de Goji sous toutes ses formes (séchées, jus) a longtemps été populaire. Il est attribué de nombreux avantages à l’organisation. Cependant, c’est une question de controverse et beaucoup affirment qu’il s’agit d’un élément présentant certains dangers pour l’organisme. De quoi s’agit-il vraiment ? Quels sont les dangers de la baie de Goji pour les consommateurs ? Nous vous proposons de les découvrir à travers cet article.

Sommaire exécutif

A lire également : Top 5 des restaurants où fêter son anniversaire à Paris

  • Qu’ est-ce que la baie de Goji ?
  • Les dangers de la baie de Goji
  • Effets néfastes de la baie de Goji
  • Les gens qui ont besoin d’éviter la baie de Goji

Quelle est la baie de Goji ?

Originaire d’Asie et consommé pendant des centaines d’années, ce fruit rouge aurait plusieurs vertus. Entre autres choses, sa richesse en antioxydants , sa capacité à fournir le bien-être, son rôle comme fortifiant et stimulant défenses immunitaires. La baie de Goji est utilisée à juste titre dans la médecine traditionnelle chinoise pour guérir de nombreuses maladies. De nombreux qualificatifs et surnom sont donnés à ce fruit qui est la baie de Goji. Ceci est le :

  • fruit du sourire
  • fruit de la jeunesse éternelle
  • baie longue vie

Les dangers de la baie de goji

baie de Goji peut être un danger pour le corps, La surtout lorsqu’elle contient beaucoup de pesticides. En effet, des études ont montré que ce fruit issu de l’agriculture conventionnelle et même biologique contient des traces de pesticides. Il est nécessaire que vous puissiez choisir ces fruits cultivés dans des conditions optimales avec la mention certification biologique et sans résidus de pesticides.

Lire également : Bières artisanales : idées cadeaux pour Noël

Certaines analyses montrent que la baie de Goji cultivée dans certaines régions contient une grande quantité de soufre . D’autres analyses montrent que ces fruits sont soumis à des rayonnements radioactifs. Ce processus est utilisé pour assurer une bonne hygiène des produits, mais malheureusement n’est pas sans conséquence.

L’ autre danger que la baie de Goji peut poser est sa façon d’être consommée par les humains. Ce n’est pas un fruit à consommer de façon permanente. Il est recommandé de prendre un peu ponctuellement et d’échanger avec d’autres fruits.

Effets néfastes de la baie de Goji

n’y a pas d’effets secondaires connus pour les baies de Goji certifiées biologiques. Toutefois, il n’y a pas encore eu suffisamment d’études dans ce sens. Selon les nutritionnistes, il serait préférable de coller aux fruits qui ont été étudiés et ont révélé la présence d’antioxydants tels que la fraise, la tomate, le brocoli, la myrtille, la framboise. Il convient de rappeler que la meilleure solution pour vous garder en bonne santé est l’adoption de bonnes habitudes alimentaires Il , le choix des bons aliments et non l’apport quotidien d’un seul aliment qui est censé être nutritif.

Ce fruit n’a pas non plus d’interactions connues avec d’autres plantes ou suppléments.

Les gens qui ont besoin d’éviter la baie de Goji

Avec tous les soi-disant avantages de la baie de Goji , il n’est pas recommandé pour les femmes enceintes et allaitantes. Les données des études sont insuffisantes pour assurer les bienfaits de ce fruit pendant la grossesse et l’allaitement. Il serait très probable que ce fruit stimule l’utérus.

Il n’est pas recommandé pour les personnes souffrant d’allergies ou pour les personnes souffrant d’intolérance aux baies de Goji et aux aliments de la famille des solanacées tels que la pomme de terre, la tomate, le poivre, etc.

La baie de Goji est un fruit qui contient beaucoup de substances intéressantes pour le corps. Cependant, les études n’ont pas encore prouvé les avantages qu’elle a reçus. Il est alors recommandé de le consommer avec modération et surtout de choisir ceux avec les mots « certifié biologique ». Cela garantit que votre baie a été testée et ne contient pas de traces de pesticides ou de soufre.

Partager.