5 conseils pour bien choisir son audioprothésiste

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En cas de dysfonctionnement de l’ouïe, il convient de se tourner vers un audioprothésiste. C’est un professionnel de santé qui se charge de concevoir et d’adapter une prothèse auditive à chaque personne. Mais, il faudra bien le choisir pour une satisfaction certaine. Comment faire donc ce choix ? Le présent article aborde 5 conseils pour bien choisir son audioprothésiste.

L’audioprothésiste est avant tout un diplômé d’État

Une audioprothésiste avec sa patiente

A lire en complément : Chandeleur : 3 idées originale pour vos crêpes

Le diplôme ne reflète pas toujours les compétences, mais il reste un indicateur clé dans le choix de son audioprothésiste. L’audioprothésiste doit donc être un expert du domaine et avoir un diplôme d’État. Il doit avoir étudié pendant trois ans de formations des disciplines comme l’audiométrie. C’est la science de la santé qui se consacre à l’ensemble des troubles et déficiences.

Une liste de ces experts compétents est à découvrir sur www.annuaire-audition.com. L’audioprothésiste se tient aussi informer des dernières évolutions technologiques. De ce fait, vous êtes sûr qu’il mettra à votre disposition un appareil auditif performant qui répondra convenablement à votre besoin.

A découvrir également : Marché public: comment gagner un appel d'offres ?

La renommée de cet expert de l’audition

Quand bien même votre audioprothésiste est un diplômé, il serait aussi bien de vous renseigner sur ses exploits. Ainsi, ne vous contentez pas seulement des publicités à la télévision ou sur les réseaux sociaux. Ils diront toujours ce que vous voulez entendre. Creusez plus profond en lisant des témoignages ou en demandant à vos proches. Autrement, vous pourrez avoir de plus graves problèmes d’audition si vous avez affaire à un faussaire.

Un audioprothésiste doit engager la lutte avec vous

Bénéficier de l'assistance de l'audioprothésiste

Votre audioprothésiste doit réellement être constamment à vos côtés pour que vous jouissiez au maximum de vos prothèses auditives. Cette prothèse doit être délivrée sur prescription médicale d’un médecin ORL. En vue de vous proposer la meilleure aide auditive adaptée à votre situation, il devra étudier les examens faits par le médecin ORL. Suite à cela, il fera des tests supplémentaires pour évaluer votre audition. Pas donc d’étape à brûler. C’est après lesdits tests qu’il pourra concevoir et bien régler l’appareil auditif pour votre cas.

Par ailleurs, il doit être disponible pour le suivi de l’appareillage dans le temps. La durée de vie de l’appareil est de 4 à 7 ans. Pendant tout ce temps, il doit vous suivre convenablement. C’est lui qui se chargera aussi de nettoyer vos embouts.

Un service de proximité

Il faut savoir que vous devrez consulter régulièrement votre audioprothésiste, tout le temps que durera votre aide auditive. Ces rendez-vous comprennent en effet la prise de contact, les premiers essais, et les réglages nécessaires. En outre, vous devez vous rendre à la consultation au moins deux fois par an pour le contrôle et le nettoyage de vos embouts. Il est donc nécessaire de le choisir en fonction de la proximité.

Le premier rendez-vous : l’instant de vérité

La consultation avec un audioprothésiste

En dehors de tous les précédents critères, le premier rendez-vous est déterminant dans le choix de l’audioprothésiste. Cette séance durera une heure au terme duquel vous devez vous faire une idée du professionnel de la santé. Ce premier rendez-vous permet d’avoir une idée claire de l’expertise de votre audioprothésiste.

Partager.