Chaussure de sécurité obligatoire ou pas ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En entreprise, sur un chantier ou ailleurs, se munir de certains outils, peut s’avérer indispensable ou non pour votre sécurité. La question que l’on devrait se poser est de savoir dans quel domaine le  port de celle-ci s’avère obligatoire. Nous présenterons dans les prochaines lignes, tous ce qu’il faut savoir sur la question.

La nécessité du port des chaussures de sécurité dans les entreprises industrielles.

Généralement, le port des chaussures de sécurité est obligatoire dans certaines entreprises. Cette obligation est encore plus remarquée lorsqu’elles s’avèrent être des entreprises industrielles. Cette exigence est souvent justifiée par le besoin de sécurité éprouvé par les employeurs à l’égard de leurs employés. En effet, une proportion non négligeable des accidents de travail réside dans les blessures au pied. Ainsi pour limiter les accidents de travail à l’instar des plaies aux pieds, les lacérations ou encore les fractures d’orteils, les dirigeants d’entreprises exigent leur port.

Lire également : Comment faire des boucles avec un lisseur ?

A la vérité, lorsque vous vous retrouvez sur des chantiers en construction, le port des chaussures de sécurité est indispensable pour éviter les objets pointus ou tranchants. Ils peuvent être à la base de plusieurs infections cutanées. Par ailleurs, lorsque vous intervenez dans les zones humides ou hostiles, les chaussures de sécurité peuvent se révéler de véritables protections pour vos pieds. Grâce à elle, vos pieds sont maintenant au chaud loin de toute intrusion humide. De plus, le port d’une chaussure de sécurité devient légal lorsqu’il s’agit d’une exigence prévue par le règlement intérieur de votre entreprise. Ainsi, le refus injustifié du port de celle-ci peut constituer une faute grave objet de suspension ou de licenciement.

Cependant, malgré que le port de chaussures de sécurité ne soit pas une exigence en ce sens que vous êtes le seul membre de votre entreprise, il serait regrettable de ne pas en mettre.  En effet, il serait malencontreux de réduire l’évolution de vos activités en raison d’un accident résultant de l’absence d’une chaussure de sécurité.

A lire également : Comment porter un pull débardeur ?

La flexibilité dans le port des chaussures de sécurité.

Le port de chaussures peut ne pas résulter d’une exigence légale pour certaines formes d’activités. Vous avez donc la latitude d’en mettre ou non. Quoi qu’il en soit, le tout ne suffit pas de faire religieusement attention en ce sens que les accidents sont souvent intrinsèquement liés à l’environnement de travail. Un faux pas ou encore un dérapage non voulu peut en être la cause. Il serait donc plus idéal de prévenir ceux-ci en portant régulièrement les chaussures de sécurité.

Par ailleurs, même lorsque le port de chaussures de sécurité est obligatoire, vous avez la possibilité d’opposition un refus, uniquement sous prescription médicale. Dans le cas échéant le refus doit être motivé par le fait que le danger redouté en s’abstenant du port, soit plus grave que l’éventualité d’un accident de travail. Il peut s’agir d’une maladie pathologie assez grave qui proscrit le port des chaussures de sécurité.

L’inopportunité  du port de chaussure de sécurité.

Dans certains secteurs d’activités qui demande de la prestance et de l’élégance, le port d’une chaussure de sécurité est non avenu. Au contraire, le dress code de l’entreprise pourrait même proscrire le port de celle-ci.

Partager.