Comment reconnaître tympan gauche et tympan droit ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le tympan est une membrane fibreuse qui sépare l’oreille moyenne de celle externe. C’est le tympan qui capte tous les sons et toutes les vibrations que nous percevons et qui les transmet à la chaîne ossiculaire. Comment faire la différence entre le tympan droit et celui gauche ?

Reconnaître tympan droit et gauche

La reconnaissance du tympan auquel vous avez affaire est plutôt simple, mais nécessite un matériel adéquat. Pour distinguer le tympan gauche du droit au cours d’un examen, il suffit de regarder de quel côté la lumière de l’otoscope se reflète. S’il se reflète à gauche, il s’agit du tympan gauche, sinon à droite, c’est le tympan droit. En effet, le tympan se présente en une forme conique avec une membrane réflectrice de la lumière.

A lire en complément : Dans quels cas faut-il consulter un hypnothérapeute ?

Comment savoir si le tympan droit ou celui gauche est normal ?

Le tympan normal est tout d’abord indolore. Ensuite, il présente une forme grisâtre, voire légèrement transparente. Il est important de bien identifier les éléments visibles du tympan que sont le marteau et le triangle lumineux (reflet de lumière sur la membrane). Ainsi, à partir du moment où le tympan du patient présente une coloration douteuse ou lorsqu’il est douloureux. Il peut également y avoir des plaies et lésions provenant du tympan.

Les perforations du tympan

Elles sont causées par des lésions et des infections au niveau de l’oreille moyenne. Une baisse de la pression comme celle dans les avions ou une augmentation de celle-ci (gifle ou explosion) peut également être à l’origine d’une perforation du tympan. Par ailleurs, l’insertion d’objets dans l’oreille comme un coton-tige ou une brindille peut aussi perforer le tympan. Lors d’une irrigation du conduit auditif, une perforation peut également subvenir ainsi que lors du retrait d’un corps étranger de l’oreille. Les perforations du tympan entraînent des douleurs et même des saignements au niveau de l’oreille.

A découvrir également : Comment faire une infusion au CBD ?

Une perforation peut être traitée à l’aide d’antibiotiques, mais en général, elle se guérit d’elle-même. Si au bout de deux mois environ, la perforation ne se répare pas, les conséquences peuvent être graves. Ainsi, pour ces cas de figure, une chirurgie s’impose pour réparer la membrane tympanique afin d’éviter de plausible perte auditive.

La perforation du tympan ne peut se diagnostiquer qu’en présence d’un médecin et d’appareils adéquats.

  • Quelles sont les autres maladies liées aux tympans ?

Il existe de nombreuses maladies ayant leurs causes au niveau du tympan ou qui impactent ce dernier. Au nombre de ces maladies, nous pouvons citer l’otite fibro adhésive, une maladie inflammatoire de la caisse du tympan qui donne un aspect épaissi et opaque au tympan empêchant une individualisation de la structure de la membrane.

Il y a aussi l’otite moyenne aiguë qui est une infection qui entraîne également un épaississement du tympan ainsi qu’une hypervascularisation assez visible de la membrane. Ici, le triangle lumineux n’apparaît plus et le marteau n’est pas bien perceptible.

Ensuite, l’otite séromuqueuse peut laisser des séquelles sur le tympan comme une rétraction globale de la membrane et une diminution de la caisse tympanique.

Partager.