Devenir serrurier sans diplôme

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous avez envie de devenir serrurier rapidement, sans passer par un diplôme ? Qu’en est-il des possibilités pour accéder à ce métier et devenir serrurier sans cursus ou formation contraignante ? On fait le point sur le métier de serrurier dans notre article ainsi que sur les possibilités de s’installer sans diplôme tout en étant agréé.

Devenir serrurier : un marché à prendre

Avant toute chose, il faut savoir que la serrurerie est un marché qui attire de nombreux professionnels désireux de se reconvertir. Les avantages sont nombreux : être à son compte en tant qu’auto-entrepreneur, proposer des services indispensables, gérer son temps comme on le souhaite… Le marché de la serrurerie évolue vite et le dépannage d’urgence reste l’un des services les plus prisés des particuliers et des entreprises.

A lire en complément : Quels soins faire à l'étranger en toute sécurité ?

Pour remplacer une ancienne serrure ou pour tout dépannage d’urgence, le serrurier dépanneur est indispensable. Ses interventions sont multiples et peuvent avoir diverses raisons. Ceci explique notamment que le marché de la serrurerie et le métier de serrurier se développent et attirent de plus en plus. Aucun grand groupe ne régit ce marché, un avantage pour tous ceux qui souhaitent créer leur entreprise et s’installer en tant que serrurier indépendant.

Se poser les bonnes questions avant de se lancer

Mais avant de se lancer en tant que serrurier, il est important d’étudier le marché et de se poser les bonnes questions :

A lire aussi : Trump : Tout ce que vous savez pas sur le président sulfureux

  • Est-il réellement possible de devenir serrurier sans être diplômé ?
  • Comment faire pour être serrurier agréé quand on ne souhaite pas faire de formation trop longue ?
  • Est-ce possible de créer son entreprise sans passer par la formation et par le diplôme qui sanctionnent des compétences techniques et spécifiques ?

Vous n’avez pas de diplôme et vous souhaitez devenir serrurier

Sans qualification, devenir serrurier en tant que tel est donc à la fois possible et limité. Le métier est réglementé, ce qui vous interdit formellement d’ouvrir un commerce de serrurerie avec une telle dénomination. Toutefois, il est possible de contourner la contrainte, notamment si vous ne pouvez pas vous payer une formation, ou prendre le temps pour vous former à côté de votre emploi actuel.

Communément, les auto-entrepreneurs souhaitant devenir serruriers dépanneurs multiservices ont quand même des options. Pour répondre à la question qui nous intéresse, il est important de savoir ce qui est légal et ce qui ne l’est pas. Toute personne majeure en France peut ouvrir son commerce en tant qu’homme de main. Vous serez alors une personne à tout faire, et vous pourrez proposer des services variés (multiservices, bricolage) qui n’exigent pas forcément des compétences techniques.

Cela dit, toute activité liée au bâti et au structurel du bâtiment est interdite sans être agréé et sans avoir de diplôme. Il est donc possible, en théorie, de s’installer en tant qu’entreprise multiservices, mais en pratique, vous êtes loin de l’activité unique d’un serrurier dépanneur. Ceci est tout à fait légitime, étant donné qu’il existe une formation pour devenir serrurier, et qu’elle est nécessaire pour exercer à son compte en tant que serrurier professionnel et indépendant.

Quelle formation pour devenir serrurier agréé ?

Un serrurier doit suivre un cursus de 3 ans d’apprentissage avant de pouvoir s’installer en tant qu’auto-entrepreneur serrurier dépanneur ou serrurier métallier. Il passe par le CAP (certificat d’aptitude professionnelle) serrurier métallier ou alors par un BEP (brevet d’études professionnelles) qui concerne essentiellement la réalisation d’ouvrages en chaudronnerie.

Ces cursus sont le minimum syndical pour accéder au métier de serrurier tout en étant agréé. Les études sont d’un minimum de 2 ans. Dans le cas où vous ne souhaitez ou ne pouvez absolument pas vous permettre ce cursus scolaire en serrurerie, il est toutefois possible de suivre une formation de serrurier qui fera de vous un professionnel agréé.

Une formation serrurier courte inscrite au RNCP

La formation de serrurier dépanneur installateur FMSD est inscrite au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles). Elle est accélérée est ne dure que 15 heures, ce qui vous fait voir les bases intensives de la serrurerie et vous fait accéder à une certification reconnue par l’Etat. Le niveau d’études obtenu suite à ce type de formation courte et intensive est équivalent au Bac.

Vous n’êtes donc pas perdu si vous n’êtes pas diplômé et que vous savez pertinemment que vous voulez vous diriger vers le métier de serrurier. la formation inclut tout ce qu’il faut savoir sur la serrurerie, mais aussi sur les volets roulants et les volets. En ouvrant votre commerce, vous pourrez alors proposer ce genre de services de dépannage.

Quel statut pour s’installer dans le métier de serrurier ?

Une fois que vous avez effectué votre formation , il sera primordial de penser à l’après. Vous devrez ouvrir et créer votre commerce / votre entreprise afin de pouvoir proposer vos services et en vivre. Plusieurs statuts sont à étudier pour toute personne n’ayant pas de diplôme et souhaitant s’installer dans le métier de serrurier dépanneur :

  • Le statut d’auto-entrepreneur ;
  • La création d’une entreprise ;
  • La création d’une société, etc.

L’auto entreprise ou micro entreprise

Le statut d’auto-entrepreneur possède de nombreux avantages de par sa facilité de mise en oeuvre. Un plafond de revenus (chiffre d’affaires avant charges) est à respecter en fonction de la nature de votre activité, sans quoi vous seriez contraint de changer de statut pour votre entreprise. En auto-entreprise ou en micro-entreprise, sachez que vous bénéficiez d’un régime fiscal idéal pour votre activité. Aujourd’hui en France, la création d’une auto entreprise est le meilleur moyen de lancer son business en toute simplicité, sans démarches lourdes, et en adaptant le statut à votre activité.

Créer une entreprise

Il vous est possible de créer une entreprise pour vous lancer dans votre commerce en tant que serrurier dépanneur ou métallier. Qu’elle soit individuelle ou individuelle à responsabilité limitée, vous devrez vous renseigner sur ce que les différences impliquent, notamment au niveau du régime fiscal.

Créer sa société

La Société de type SASU peut être intéressante pour votre activité, surtout si vous avez l’intention d’employer des salariés (protection des salariés). Peu importe quelle est votre qualification, formation officielle de 3 ans, diplôme ou simple certification, celle-ci sera impérative pour créer votre business en tant serrurier dépanneur ou métallier.

Des démarches simples pour s’installer en tant que dépanneur serrurier

Ensuite, vous n’avez plus qu’à inscrire votre commerce à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat afin d’être reconnu comme artisan. cette étape est par ailleurs obligatoire. La souscription d’une assurance décennale qui vous couvrira est également obligatoire. En effet, les serruriers font partie des professionnels de la construction, ce qui les range dans la catégorie des personnes à couvrir obligatoirement par une décennale.

La création d’un site internet pour donner une bonne visibilité à votre commerce, même si vous avez pignon sur rue, sera un véritable bonus pour votre métier de serrurier dépanneur ou métallier.

Avoir toute les clés pour connaître le métier de serrurier

Le jeu de mots était simple, mais avant de vous lancer, peu importe votre qualification et votre formation, il est important de bien comprendre les tenants et les aboutissants du métier de serrurier dépanneur.

Devenir serrurier implique des missions telles que :

  • La prise en charge de projets d’architecture, en tant que métallier ;
  • La confection de volets, de portails, de rampes d’escaliers ;
  • La pose de nouvelles serrures ;
  • Le remplacement d’anciennes serrures ;
  • Le dépannage d’urgence auprès des particuliers et entreprises ;

En tant que serrurier nouvellement installé dans le secteur, vous devrez vous construire une réputation. n’oubliez pas que la confiance et le bouche-à-oreille sont importants dans ce métier, plus que pour tout autre métier et formation.

Soyez rigoureux, fiable, honnête et votre commerce professionnel devrait décoller sans problème. Un serrurier sans diplôme et débutant en tant qu’homme à tout faire peut espérer gagner 2 000 euros brut mensuels, ce qui équivaut au salaire d’un serrurier agréé salarié diplômé. En vous installant à votre compte en auto entreprise, vous pourrez facilement atteindre les 3 000 euros brut mensuels.

Partager.