Installer une pompe à chaleur dans sa maison : pourquoi et comment ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous envisagez d’installer une pompe à chaleur dans votre maison, mais vous rencontrez encore des hésitations ? Pour vous aider, voici pourquoi vous devriez passer le pas et comment elle fonctionne.

Avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur

Une faible consommation d’énergie

Le premier avantage de la pompe à chaleur (PAC) est qu’elle consomme peu d’énergie. Elle utilise une énergie disponible continuellement, l’air, et ses composants sont très peu énergivores. De plus, elle est très performante. Elle consomme beaucoup moins d’énergie qu’elle n’en délivre. Lors de votre choix d’une pompe à chaleur air-air, regardez d’ailleurs le COP, le Coefficient de Performance et pour une pompe à chaleur air-eau, le SCOP, le Coefficient de Performance Saisonnier. Si son COP est situé entre 4 et 5 alors l’appareil est considéré comme performant. Cela signifie que pour 1 kW consommé, elle en restitue 5 kW. Son rendement est donc intéressant et permet de réduire la facture d’énergie.

A lire en complément : Ces nouveaux modes de chauffage pratiques et efficaces

Une utilisation confortable

L’autre atout de la pompe à chaleur est qu’elle est agréable à utiliser. Elle n’émet aucune odeur et elle est capable de maintenir une température constante au sein de la pièce, mais aussi de l’augmenter rapidement. En été, à l’inverse, elle peut rafraîchir l’air intérieur grâce à l’inversion d’une vanne pour le PAC air/air ou bien le PAC air/eau s’il comprend un mode rafraîchissement.

Une simplicité d’installation

L’installation d’une pompe à chaleur est très facile que ce soit lors de la construction d’un logement ou bien de sa rénovation. Elle est d’ailleurs compatible avec de multiples modèles.

A lire aussi : Quelle taille pour un lit cabane ?

Un système écologique

Bien que la pompe à chaleur ait besoin d’être alimentée en électricité pour fonctionner, elle produit une très grande partie de la chaleur grâce à l’air, une énergie renouvelable. De ce fait, elle limite l’émission de gaz à effet de serre et préserve les ressources naturelles.

Les inconvénients de la pompe à chaleur

Bien que ce mode de chauffage ait de nombreux avantages, elle présente également quelques inconvénients : 

  • même s’il est rentable, l’investissement est assez élevé ;
  • son installation prend de la place et n’est pas très esthétique ;
  • le niveau sonore peut déranger le voisinage ;
  • ses performances varient selon la météo.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur

Le dispositif de la pompe à chaleur

Qu’il s’agisse d’une pompe à chaleur air-air ou d’une PAC air-eau, ce système de chauffage capte les calories de l’air pour réchauffer une pièce ou encore de l’eau. 

Pour la PAC air/eau, la plus répandue, l’air extérieur chargé en calories est aspiré par un ventilateur et se transforme ensuite en gaz à basse pression après avoir été mis en contact avec un évaporateur. Le gaz est ensuite aspiré par le compresseur et sa pression ainsi que sa température augmentent. Lorsqu’il est suffisamment chaud, il s’engouffre dans le condensateur, retrouve sa forme liquide et réchauffe l’eau du circuit de chauffage.

Systèmes compatibles avec la pompe à chaleur

La pompe à chaleur peut très bien être utilisée pour alimenter vos radiateurs basse température ou classiques, votre plancher chauffant via le circuit hydraulique ou encore chauffer l’eau d’une piscine.

Chauffage

Et il est tout à fait possible de remplacer votre ancienne chaudière par une pompe à chaleur si le modèle que vous choisissez couvre tous vos besoins.

Vous pouvez également installer une pompe à chaleur en complément de votre chaudière, ce qu’on appelle la relève de chaudière. Dans cette configuration, l’installation est programmée pour que la PAC assure le chauffage la majeure partie du temps et que la chaudière prenne le relais si la température est trop basse pour la pompe.

Enfin, il existe aussi les PAC hybrides qui intègrent une chaudière gaz condensation qui prend le relais s’il fait très froid.

Financer sa pompe à chaleur

Si vous souhaitez installer une pompe à chaleur dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, vous pouvez bénéficier de certaines aides de l’État.

Renseignez-vous notamment sur :

  • les aides de l’ANAH dont MaPrimeRénov (elle a remplacé le CITE, le Crédit d’Impôt sur la Transition Énergétique) ;
  • les primes du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) dont le “Coup de Pouce Chauffage” ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) ;
  • la TVA à taux réduit à 5,5 %, etc.

Pour pouvoir profiter de ces aides, assurez-vous de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour l’installation.

Partager.