Pourquoi la voiture non roulante n’est plus un problème en 2022 ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Votre véhicule est bloqué et vous ne savez pas quoi en faire ? Ce genre de problème rencontre toujours une solution en 2022. En effet, votre voiture non roulante peut être aujourd’hui reprise par des professionnels de l’automobile qui sont prêts à vous indemniser.

Lisez attentivement cet article pour comprendre comment il est possible de trouver une solution pour vous débarrasser de votre voiture dont vous ne vous servez plus.

A lire également : 4 excellentes raisons d’acheter une voiture neuve

Qu’est-ce qu’une voiture non roulante ?

Pour bien comprendre à quoi correspond une voiture non roulante, lisez déjà cette explication. La voiture non roulante est un état administratif et juridique décrété pour un véhicule ayant subi une panne ou un accident.

A découvrir également : Quelle marque de pneus 4 saisons choisir ?

Cela concerne une voiture de plus de quatre ans ayant révélé une défaillance critique lors du contrôle technique ou bien un véhicule ne pouvant être réparé pour des raisons économiques ou techniques.

Attention à ne pas revendre votre voiture non roulante à un particulier

Si cet article vous conseille de revendre votre voiture non roulante à un professionnel, c’est pour deux raisons : d’abord parce que la possibilité de gagner un peu d’argent grâce à un véhicule inutilisable demeure un réconfort précieux.

Ensuite, c’est tout simplement parce qu’il est illégal de revendre ce type de voiture à un particulier. Comme la voiture fait obligatoirement défaut au contrôle technique, aucune vente n’est possible. Et sans contrôle technique, le certificat de vente est nul, le changement de carte grise ne peut donc jamais être effectué.

Comment réussir à revendre votre voiture non roulante ?

Comme cela a déjà été évoqué en préambule de cet article, des professionnels sont prêts à reprendre votre véhicule qui ne fonctionne plus.

Cela est assez simple : un prix vous est proposé en fonction de la marque de votre voiture, de son âge, de son kilométrage et surtout, de son état.

Moins la voiture est endommagée, plus il sera possible d’en tirer un bon prix. Certaines épaves, malheureusement, ne peuvent être récupérables. Dans ce cas, il vous reste la casse automobile comme dernier recours afin d’échapper à la destruction – qui sera le plus souvent à vos frais.

Administratif : de quels documents avez-vous besoin pour revendre votre voiture non roulante ?

Vous devez d’abord produire un certificat de vente classique comme pour toute vente d’automobile. Vous pouvez récupérer ce document CERFA de vente 15776 via le portail dédié aux cartes grises.

Ensuite, vous devez fournir un certificat de non gage daté de moins de deux semaines. Dernière chose obligatoire, il est nécessaire de barrer la carte grise.

Cela peut être fait au stylo manuellement. Il suffit ensuite simplement d’indiquer la date à laquelle la carte grise est barrée, pour signifier à partir de quel moment ce titre d’immatriculation n’est plus valide.

Mieux vaut réparer ou vendre ?

Ceci dépend de votre budget, de votre attachement à votre véhicule et de l’ampleur des dégâts à réparer. Le plus souvent, il est moins contraignant de faire reprendre votre véhicule par un professionnel plutôt que s’engager dans des frais importants.

Si vous êtes suffisamment doué en mécanique et que vous disposez des outils pour réparer, regardez de près avant de vous lancer dans une opération de sauvetage du véhicule qui pourrait vous coûter énormément de temps et donc d’énergie.

En résumé, il est vivement conseillé de prendre contact avec un spécialiste de la reprise du véhicule non roulant. Vous y gagnerez forcément.

Partager.