Qui peut faire des implants capillaires ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon les statistiques, l’alopécie, aussi appelée calvitie, touche majoritairement les hommes soit un pourcentage de 70 % dont 20 % sont âgés entre la vingtaine et la trentaine. L’alopécie se caractérise par une perte progressive ou soudaine du cuir chevelu. Bien que cette perte capillaire se manifeste par un dégagement progressif au niveau de la ligne frontale, des tempes, de la barbe et au niveau du sommet du crâne chez les hommes, les femmes se confrontent quant à elles à d’autres formes de calvitie, telles que des sourcils qui s’affinent, la perte des cils ou encore, des zones du cuir chevelu qui se dégarnissent avec le temps. Si la calvitie androgénétique touche en grande partie la gent masculine, d’autres facteurs responsables peuvent être identifiés. La perte de cheveux peut être causée par l’héritage génétique, certaines pratiques capillaires, un traitement médical, une alimentation carencée, la ménopause ou encore l’âge. Même si cette perte capillaire n’est pas vécue de la même façon par tout le monde, pour ceux qui le vivent mal, sachez qu’elle n’est en aucun cas une fatalité.

Que vous ayez des cheveux afros, asiatiques ou caucasiens, le corps médical a mis en place des solutions permanentes pour remédier à ce souci d’ordre esthétique. En effet, les avancées technologiques et scientifiques ont propulsé en avant le domaine de la restauration capillaire avec des procédés robotisés et manuels pour venir à bout de l’alopécie.

Lire également : Quels sont les meilleurs œufs ?

Quelles sont les méthodes de greffe capillaire ? Que peut-on espérer pour les résultats ? Nous faisons le point pour tout savoir sur les implants capillaires.

Quels sont les différents procédés d’implant capillaire ?

La fabrication du robot Artas IX Innovation 2020 a propulsé en avant le domaine de la restauration capillaire robotisée. Cette technique d’extraction de greffons est à la pointe de la technologie, assurant une intervention capillaire de haute efficacité et avec une sécurité optimale. Avec la technique FUE robotisée Artas IX Innovation 2020, le patient a la garantie d’obtenir des résultats de première qualité et sans aucune cicatrice sur la zone donneuse. Grâce à une technologie numérique de nouvelle génération, ce robot est doté d’un scanner avancé cartographiant et analysant le regroupement de votre cuir chevelu. Ses images 3D permettent d’avoir le meilleur schéma possible pour la transplantation de greffons pour que le patient puisse avoir un résultat naturel.

A voir aussi : Comment faire la meilleure expérience du recyclage des mégots ?

Le Punch Hybride est le meilleur procédé pour une restauration capillaire manuelle. Cet équipement médical, couplé d’un moteur WAW hautement puissant, permet au praticien d’extraire les greffons sains de la zone donneuse avec une précision accrue. Grâce à sa rapidité et sa précision, le punch hybride garantit un taux de transections faible pendant l’intervention. Cette méthode convient parfaitement aux cheveux afros.

Une autre technique d’implantation capillaire est la greffe FUT, aussi connue comme la méthode à bandelette. Une bandelette du cuir chevelu est prélevée de la zone donneuse, puis est découpée en microgreffes par le praticien. La zone donneuse est refermée soit avec des sutures, soit avec des agrafes, ce qui peut laisser une cicatrisation visible.

Implant capillaire : quels sont les résultats à espérer ?

Les cheveux greffés poussent à partir du quatrième mois. Toutefois, le patient retrouvera un cuir chevelu dense après 12 mois.

Partager.