Assurance auto pour la conduite accompagnée, ce qu’il faut savoir

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

16Pour être autorisé à faire de la conduite accompagnée, il ne suffit pas d’avoir une attestation à la fin de sa formation et d’avoir un accompagnateur. Il faut en effet aussi obtenir une assurance pour la voiture de la personne qui vous accompagnera pendant votre conduite. Mais comment choisir ce type d’assurance ? Et comment faut-il s’y prendre pour faire la déclaration du véhicule ? Voici tout ce que vous devez savoir dans cet article !

L’intérêt de s’assurer en tant que conducteur accompagné

Une assurance auto est obligatoire pour tout véhicule. Selon le modèle de la voiture, le kilométrage à l’année ainsi que l’âge et l’expérience du conducteur, les compagnies d’assurance vont proposer différents tarifs. Lorsque l’on débute la conduite accompagnée, on prend en main une voiture qui est déjà assurée avec son conducteur. Il faut alors demander une extension de garantie à son assurance, pour que le conducteur accompagné puisse être assuré dès lors qu’il prendra le volant.

A lire en complément : Comment économiser en ayant recours à un mandataire automobile ?

En règle générale, les assurances auto considèrent qu’un jeune conducteur dispose d’un facteur risque d’accident beaucoup plus important à cause de son manque d’expérience.  Il est donc courant que le contrat soit plus onéreux qu’un contrat pour un conducteur expérimenté. Ce type de contrat donne également moins de garanties.

Alors, même si le nouveau conducteur utilise une voiture déjà assurée, il doit souscrire à un contrat propre à son statut et non propre à celui du propriétaire du véhicule. Avec une assurance voiture comme celle de Groupama, vous pouvez bénéficier d’une couverture complète jeune conducteur et conducteur accompagné.

A découvrir également : Une nouvelle tendance : la protection des jantes avec de la céramique

Néanmoins, si un jeune conducteur a obtenu son permis de conduire après avoir effectué sa conduite accompagnée, l’assurance va comptabiliser ses années d’expérience en conduite et proposera alors un tarif jeune conducteur plus avantageux.

Le type d’assurance auto pour la conduite accompagnée

Pour demander une assurance auto pour la conduite accompagnée, il convient de contacter votre compagnie d’assurance qui assure le véhicule de l’accompagnateur. Le contrat d’assurance du véhicule utilisé sera alors étendu. Si vous envoyer un courrier, envoyez-le avec accusé de réception afin d’être certain d’avoir une preuve de l’envoi. Le courrier devra mentionner les noms de l’accompagnateur et du jeune conducteur.

Si vous estimez qu’il est possible que d’autres personnes jouent le rôle d’accompagnateur, il convient de noter leur nom sur le contrat auto. Il vous faudra aussi envoyer l’attestation de fin de formation délivrée par l’auto-école. Cette attestation est obtenue par le jeune conducteur une fois qu’il a effectué 20 heures de conduite. Ces heures sont obligatoires. Il est possible que l’assurance auto demande en plus une photocopie du permis de conduire de la personne qui accompagnera le conducteur apprenti.

Une fois que la demande d’extension de garantie est acceptée, l’assurance ajoute au contrat le jeune apprenti dans la liste des conducteurs du véhicule. Ce dernier profite du même coup de la même assurance que le propriétaire de la voiture. S’il n’y a pas de surprime, il peut y avoir en revanche une augmentation de la franchise. Comme nous l’avons précisé plus haut, les assurances estiment que le risque est plus important pour un jeune conducteur. Cela explique la hausse de prix.

Partager.