Bien s’équiper en tant que professionnel : comment procéder ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans chaque profession, il existe des risques d’accident de travail. Heureusement, certaines dispositions permettent d’éviter des déconvenues dans les secteurs professionnels. Adopter des Équipements de Protection Individuelle (EPI) est notamment une excellente disposition à prendre.

Faire de bons choix et bien se servir de ses dispositifs de sécurité offre davantage de garanties. Découvrez comment bien choisir des équipements de protection professionnels !

Lire également : Sponsoriser un événement nautique : comment ça marche ?

La combinaison de travail

La combinaison de travail est le premier équipement de protection individuel. Ce vêtement est idéal pour ne pas être gêné pendant l’exercice de ses fonctions. Il est d’autant plus utile aux personnes qui bougent beaucoup. Il faut aussi noter que les combinaisons sont généralement munies de nombreuses poches qui permettent de ranger efficacement différents outils de travail.

À l’adresse https://www.rockmann.fr/boutique-rockmann-equipements/brand/crosscall/, vous découvrez différents équipements utiles et de grande qualité pour des usages professionnels. En réalité, le choix de la combinaison de travail dépend en priorité du secteur d’activité.

A voir aussi : Comment est miné le bitcoin ?

Ce vêtement se conçoit de façon spécifique pour pallier des risques associés à des métiers donnés. On distingue ainsi des combinaisons de mécanicien, des combinaisons agricoles et des combinaisons de chantier. Ces éléments se portent également par des artisans.

Outre le métier, il faut tenir compte de la taille, du tissu de fabrication et de la facilité à porter le vêtement de travail pour le choisir.

Les chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité permettent de travailler dans un grand confort et en toute sécurité. Rockmann propose différentes paires ultras sécurisées aussi bien pour des artisans que pour d’autres corps de métiers. Quatre principaux critères doivent orienter le choix d’une chaussure de sécurité.

Il s’agit de la protection, de la matière de fabrication, du confort pendant le travail et de l’esthétique. En Europe, les chaussures de protection doivent porter la marque CE. Elles doivent aussi répondre à la norme de sécurité EN ISO 20345:2011.

Cette dernière définit les caractéristiques de la chaussure en fonction de la protection qu’elle offre. Les autres critères de choix sont totalement personnels. Ils dépendent des goûts et des préférences de chacun.

Les gants de travail

Dans des environnements secs, humides, graisseux, froids ou chauds, il est fortement recommandé de porter des gants pour protéger ses mains. Le Code du travail présente les différents risques auxquels on s’expose lorsque cet équipement n’est pas mis.

Les gants de travail doivent être portés en fonction du travail à faire. Pour la manutention lourde par exemple, il est nécessaire d’opter pour des protections très résistantes. Pour la manutention légère, un compromis doit être trouvé entre la résistance et la précision des gants.

Les travaux de précision également requièrent des gants appropriés. La matière de fabrication du gant de travail, le type de montage et la taille sont d’autres critères de choix.

Le casque de chantier

Le casque de chantier est l’équipement par excellence pour protéger sa tête de la chute de matériaux sur un chantier par exemple. Il protège également contre la pluie et le soleil. Les casques de chantier sont de différents ordres. On distingue notamment :

  • le casque de protection d’usage courant ;
  • le casque de protection à haute performance ;
  • le casque de protection électriquement isolant ;
  • le casque forestier ;
  • la casquette anti-heurt, etc.

Le choix d’un type de casque dépend principalement du travail à faire. Une panoplie d’autres éléments concourent à renforcer la sécurité dans l’exécution de ses activités professionnelles.

Partager.