Comment faire la meilleure expérience du recyclage des mégots ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les cigarettes ont de graves répercussions sur la santé. Elles tuent, et cela est assez connu. En outre, les mégots participent à la dégradation de l’environnement. La quantité de matières toxiques contenue dans ces déchets font d’eux des éléments assez nocifs. Pour de nombreuses raisons, il est bien avisé de penser à des solutions efficaces pour recycler les mégots.

Les mégots jetés dans les caniveaux dans les rues, sur les plages et autres prennent plus d’une dizaine d’années à se dégrader. Aujourd’hui, plusieurs réflexions sont menées sur les moyens de recycler efficacement les mégots. Trouvez de bonnes réponses !

A voir aussi : Quelles sont les raisons de choisir le programme Happybiote ?

La collecte des mégots par des professionnels

Les mégots sont des déchets difficiles à détruire. L’une des principales solutions trouvées pour lutter contre leur pollution, c’est la collecte par des professionnels à travers un recyclage. Cette opération consiste généralement à collecter les mégots à différents endroits.

Elle peut se faire dans des domiciles, des entreprises, dans des constructions ou encore dans des cadres géographiques définis. Une fois collectés, les mégots sont triés et traités dans des centres spécialisés.

A lire également : Dans quels cas faut-il consulter un hypnothérapeute ?

Ce sont des services proposés par des professionnels de l’hygiène. Ils s’équipent notamment de récipients de collecte de mégots. Certaines entreprises comme selphy sont spécialisées dans ce secteur. Pour la transformation, le but est souvent de séparer les différents matériaux qui composent les mégots.

Il faut noter que ces éléments recyclés peuvent encore servir. En effet, le mégot est composé dd :

  • 12 % de papier ;
  • 80 % d’acétate ;
  • cellulose ;
  • 8 % de substances toxiques.

Le composant le plus utilisé pour les transformations est l’acétate de cellulose. Les produits obtenus après la transformation des mégots sont divers et souvent très utiles. Il s’agit notamment de palettes et du mobilier urbain extérieur. Ils servent également sous forme d’isolant.

Toutefois, il faut noter que la quantité de mégots collectés est dérisoire par rapport à celle jetée chaque jour. Aussi, il faut avouer que le recyclage des mégots n’est pas très développé en France.

L’utilisation des filtres biodégradables

D’autres options aident à lutter contre la pollution environnementale des mégots. Il s’agit notamment de l’utilisation des filtres biodégradables. Ceux-ci sont décomposés par voie d’enfouissement en compostage industriel à 58 °C. Il s’agit en réalité de la production de cigarette en filtre biodégradable.

Ce type de cigarette est facilement décomposable. Comparés aux cigarettes à filtres classiques, ils se dégradent 10 fois plus vite. Cependant, plusieurs études ont montré qu’ils n’étaient pas totalement sans impact pour l’environnement.

Quelques conseils pour lutter contre la pollution des mégots

Plusieurs autres initiatives ont vu le jour pour débarrasser l’environnement des mégots. En réalité, ce ne sont pas les mégots en eux-mêmes qui détruisent la faune, la flore et l’environnement. Il s’agit surtout du fait de jeter les mégots n’importe où.

Pour réellement participer à la lutte contre la pollution des mégots, il est nécessaire que les consommateurs adoptent certaines habitudes. Par exemple, il est nécessaire d’avoir un cendrier de poche pour garder les mégots afin de ne pas les jeter n’importe où. Aussi, vous pourriez organiser ou participer à des opérations de ramassage de mégots dans la rue.

En outre, il faut reconnaitre que la solution la plus efficace est à la fois la plus simple et la plus difficile. Elle consiste à arrêter de fumer. En plus de réaliser un beau geste à l’endroit de l’environnement, vous vous protégerez. L’arrêt de la cigarette évite de nombreuses maladies. Surtout, elle augmente l’espérance de vie.

Partager.