Comment faire l’entretien de son convoyeur ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Faire l’entretien de son convoyeur de manière régulière garantit son bon fonctionnement à long terme. En tant qu’équipement de transport, il est très plébiscité et utilisé dans les entreprises. Pour une usine, c’est un transporteur indispensable dans la chaîne de production. Il en existe plusieurs types parmi lesquels les convoyeurs à bande. Chacun d’eux a besoin de soins en service et à l’arrêt. 

Entretenir un transporteur en service

L’entretien de votre convoyeur en service doit se faire à intervalle régulier. Chaque semaine, vous pouvez graisser les tambours et les poulies de contrainte. Vous devez également vérifier la courroie, le niveau d’huile du réducteur de vitesse. En cas de panne, bénéficiez du professionnalisme de CFC Alsace pour prendre en charge les réparations. De plus, surveillez des parties comme les réglages, les bavettes, les agrafes, les organes de nettoyage et de tension. Ceci dit, nettoyez constamment toutes les parties de l’appareil lorsque vous constatez qu’elles collent ou sont couvertes par la poussière. 

A lire aussi : Pourquoi choisir l’objet publicitaire pour son entreprise ?

Entretenir un convoyeur au repos

Brossez et lavez la courroie de votre convoyeur avec de l’eau quand il est en repos prolongé. C’est l’occasion de l’inspecter dans les détails. S’il doit passer du temps en arrêt, il faut le couvrir avec une bâche ou un capot. Vous pouvez aussi revêtir la partie supérieure de la courroie avec une cire anti-oxygène. Pour le mettre à l’abri du gel, il faut chauffer l’espace placé sur et sous le tambour moteur. Ainsi, avant de la redémarrer, il est impératif de laisser la machine tourner à vide et à vitesse réduite pendant près d’une heure.  

A découvrir également : La comptabilité au jour le jour

Partager.