Décès d’un parent : ce qu’il faut faire dans les jours qui suivent

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le décès d’un proche est un événement assez tragique qui nécessite généralement que l’on mène certaines actions précises. Mais face au choc que peut provoquer un pareil événement, il est assez difficile pour la plupart des gens d’adopter la bonne attitude. Découvrez dans cet article, ce que vous devez absolument faire après la perte ou le décès d’un de vos parents.

La planification des obsèques

En général, l’inhumation doit être faite au minimum un jour suite au décès de l’individu. Dans le même temps, toutes les volontés du défunt doivent être respectées à la lettre. C’est une manière très simple d’honorer sa mémoire. Cela est particulièrement valable si le défunt a pris le temps de rédiger son testament ou de laisser par écrit ses derniers souhaits.

A découvrir également : Quelle méthodologie appliquer pour réviser efficacement ses cours d'Histoire ?

À l’opposé, si celui-ci n’a pas laissé d’informations ni de détails particuliers en ce qui concerne la manière dont il désire être inhumé, sa famille se chargera de choisir pour lui. Dans ce cas spécifique, il est aussi possible de choisir une entreprise spécialisée qui vous indiquera le mode de sépulture le plus recommandé selon le cas.

Le nettoyage du domicile

Des obsèques laissent assurément place à un ensemble de tâches assez spéciales. L’une des plus importantes d’entre elles est le nettoyage après décès. Cela est particulièrement valable si l’individu est décédé chez lui. Pour savoir que faire en cas de décès à domicile, n’hésitez pas à collecter toutes les informations nécessaires.

A voir aussi : Novakid : le spécialiste des cours d’anglais pour enfants

Cependant, quel que soit le cas de figure, n’essayez pas de traiter vous-même le domicile, ou les affaires du défunt. Une fois que le décès a effectivement été constaté par qui de droit, faites un tour sur internet et recherchez l’information nettoyage après décès prix. De cette manière vous pourrez contacter une entreprise compétente pour vous aider.

L’enterrement proprement dit

Selon le cas, celui-ci peut être réalisé soit de manière directe au domicile du défunt s’il est en zone non urbaine ou encore dans un cimetière public. Dans le second cas de figure, le cimetière choisi devrait se situer dans la commune où réside le défunt où à la limite ses parents les plus proches. En plus de cela, une demande devra être écrite au maire qui la validera.

Au cas où la personne ne disposerait d’aucune maison ni de revenus suffisants, cette dernière sera simplement enterrée dans un des espaces communaux. Pour la cause, l’espace sera totalement gratuit pour un délai de 5 ans. Si par hasard la famille du défunt désire l’inhumer à nouveau, la mairie se chargera simplement de reprendre la fosse.

Passer l’information du décès

Il est essentiel d’informer tous les proches, parents, et les amis du défunt en cas de décès. La plupart du temps, son employeur devra être informé 48 h au plus après le décès. Il faut rappeler que cette étape est non facultative dans la mesure où elle permettra non seulement à la famille de récupérer les avoirs du défunt, mais aussi de s’informer de ses éventuelles dettes.

Après le canal par lequel l’information sera diffusée est entièrement laissé au choix de la famille du défunt. Cela n’empêche, il existe quelques entreprises en lignes qui s’occupent de pareilles annonces tout en offrant une option d’accompagnement pour les proches du défunt.

Partager.