Épargner intelligemment : Comment maximiser les avantages de votre PER

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Fin mars 2023, 7,4 millions de Français étaient équipés d’un Plan d’Épargne Retraite ! A peine 3 ans après son lancement, le PER jouit déjà d’une grande popularité. En effet, ce plan s’est imposé comme outil incontournable pour bien préparer la retraite. Dans cet article, nous vous livrons plusieurs astuces pour optimiser votre épargne retraite, et maximiser vos revenus grâce au PER.  

Comprendre le fonctionnement du PER    

Le PER permet de se constituer une épargne retraite progressivement. Il peut être souscrit par toute personne, sans limite d’âge. Des versements sont effectués tout au long de la vie active de l’épargnant. Arrivé l’âge du départ en retraite, ce dernier récupère son capital. Retrouvez ici toutes les informations sur le PER

A lire aussi : Pour quel type d'achat pouvez-vous utiliser votre crédit renouvelable

Optimiser ses versements sur le PER    

Quand réaliser ses versements ? 

L’optimisation d’un PER est tributaire du timing des versements. Idéalement, il faut répartir ses versements volontaires tout au long de l’année afin de lisser les fluctuations du marché et de tirer le maximum de profit. Il est donc recommandé d’opter pour une fréquence mensuelle ou trimestrielle.  

Plafond des versements et déduction fiscale 

Les versements effectués sur votre PER sont déductibles de votre revenu imposable, mais un plafond annuel doit être pris en compte. Ce dernier correspond à :  

A lire aussi : Lucky 31 : notre avis en détail

  • 10% des revenus nets de frais professionnels de l’année N-1 
  • Ou 10 % du Plafond annuel de la sécurité sociale 

C’est à vous de choisir l’option la plus favorable, selon votre situation. Cette limite permet d’optimiser la déduction fiscale associée aux sommes versées sur le PER et vous aide à augmenter la rentabilité globale de votre épargne retraite.  

Bien choisir son contrat PER  

Les supports d’investissement

L’optimisation de votre PER passe par un choix réfléchi des supports d’investissement et du profil investisseur. Il existe deux types de supports :  

  • Fonds en euros : option sûre et stable. Le capital investi est garanti et rémunéré chaque année par un taux minimum fixé par l’assureur. 
  • Unités de compte : elles offrent un potentiel de rendement plus élevé avec une prise de risque plus importante. Elles regroupent une large gamme d’actifs : actions, obligations, immobilier… L’épargnant choisit lui-même sa répartition entre les différentes UC. 

Le profil investisseur

L’idéal est de se tourner vers les produits qui correspondent le mieux à votre tolérance au risque et vos objectifs. Pour cela, il est important de faire son choix en fonction de son profil :  

  • Prudent : pour ceux qui cherchent la sécurité avant tout. Il favorise des placements stables offrant une rentabilité modérée, mais régulière. Cela se traduit souvent par un investissement prédominant dans le fonds en euros. 
  • Equilibré : pour une approche intermédiaire entre prudence et prise de risques. Il s’agit d’un bon compromis visant un équilibre entre sécurité et rendement. Les supports privilégiés seront alors un mélange de fonds en euros et d’unités de compte. 
  • Dynamique : pour ceux qui sont prêts à prendre des risques pour potentialiser leurs gains. Ils auront tendance à mettre l’accent sur les unités de compte malgré leur volatilité plus importante. 

Il est recommandé d’ajuster ses choix au fil du temps selon l’évolution personnelle afin d’optimiser ses gains.

Pour conclure, optimiser son PER est une stratégie gagnante. Gérer ses versements, choisir les bons supports d’investissement, bien définir son profil investisseur… Ces étapes sont nécessaires pour maximiser les avantages de votre épargne.

Partager.