Formation par alternance: la définition

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

On entend souvent parler de la formation par alternance. De quoi s’agit-il exactement, à qui s’adresse-t-elle et quelles en sont les modalités ? Alliant un enseignement qualifié et professionnel avec une expérience concrète en entreprise, la spécificité de l’alternance est aujourd’hui reconnue pour son efficacité en termes d’accès à l’emploi. Le point sur la formation en alternance.

La formation par alternance : qu’est-ce que c’est

La formation par alternance a pour spécificité et comme son nom l’indique, le fait de proposer à la personne qui se forme, d’alterner les périodes d’enseignement et les périodes en entreprise. L’étudiant bénéficie alors d’un système qui lui permet d’avoir à sa disposition un parfait équilibre entre théorie et pratique. Ces formations sont hautement recherchées (côté employeur et côté apprenant) pour l’autonomie qu’elles favorisent. Tournées vers l’emploi, ces formations de professionnalisation sont qualifiantes et ouvrent à des métiers divers et variés.

A lire également : Métiers de la production et de l'audiovisuel : mener à bien des projets cinéma

En partageant son temps entre l’école (lycée pro, école d’ingénieur, université ou centre de formation agréé) et l’entreprise, l’alternant est au plus près de la réalité professionnelle. Il peut directement mettre en pratique ce qu’il apprend par ailleurs.

L’alternant est donc étudiant, apprenant, formé et a même des chances de décrocher un emploi dans l’entreprise qui le reçoit en alternance, si tant est que l’expérience se passe bien des deux côtés. L’alternant peut être salarié de l’entreprise ou admis en tant que stagiaire alternant. En ce sens, l’alternant est un peu comme un apprenti qui serait en contrat d’apprentissage au sein d’une entreprise.

A lire en complément : Piscines : les mesures de sécurité pour la baignade des enfants

Les modalités de la formation par alternance

Il faut savoir qu’une formation par alternance peut concerner toutes sortes de cas de figure :

  • La formation professionnelle ;
  • Toute formation en CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) ;
  • Un Bac professionnel (en lycée pro) ;
  • Toute formation en enseignement supérieur visant le BTS (Brevet de technicien supérieur) ;
  • Les écoles d’ingénieur ;

Un alternant est une personne considérée comme active. En tant qu’alternant, l’étudiant ou apprenti poursuit ses études mais reste actif. Tout alternant est lié par un contrat d’alternance avec l’entreprise, ainsi qu’une convention. Le travail qui lui est demandé est bien souvent à la hauteur de la réalité professionnelle qui l’attendra plus tard.

Contrat, rythme et rémunération de l’alternance

L’alternant est rémunéré par l’entreprise qui l’accueille, au titre de la formation par alternance qu’il suit. Pour ce faire, une convention légale et claire doit avoir été établie entre l’alternant, l’établissement d’enseignement et l’entreprise d’accueil. Un contrat de travail est rédigé et proposé à l’alternant. Celui-ci peut ensuite s’organiser et avoir un avant-goût de ce que sera sa future vie professionnelle, grâce à la rémunération proposée.

Le rythme est soutenu entre les cours à l’école, au centre de formation agréé ou au lycée professionnel, et les périodes de travail en entreprise. L’alternance proposée peut être organisée comme suit :

  • 2 mois / 2 mois ;
  • 6 mois / 6 mois ;
  • 2 jours/ 3 jours ;
  • 1 semaine sur 2 ;
  • 1 semaine sur 3 ;
  • 15 jours / 15 jours, etc.

L’alternance peut avoir un rythme long ou court et va de fait avoir un impact sur la manière d’apprendre. Il est important, avant de choisir une formation par alternance, d’évaluer ce rythme afin de savoir s’il correspondra bien à ce qui est attendu et possible. En effet, le rythme d’une formation par alternance a ses avantages comme ses inconvénients.

Le pari du rythme de l’alternance

Sur un rythme d’alternance long, les principaux avantages sont de bien scinder la théorie et la pratique. cependant, cet avantage peut être perçu comme un inconvénient selon les types de profils d’apprenants. Il peut être important pour certains alternants d’effectuer la comparaison entre la théorie et la pratique assez rapidement. À l’inverse, un rythme trop court exige de tenir sur la durée une énorme adaptabilité de la part de l’alternant et de l’entreprise, qui n’a pas forcément le temps de prévoir.

Le but étant de transformer la savoir en savoir-faire, il ne faut pas que le rythme desserve l’intérêt de l’alternant ou de l’entreprise. Une certaine rigueur et des résultats sont attendus, puisqu’une rémunération est en jeu. Cela dit, les entreprises perçoivent des aides qui sont directement conséquentes de l’acceptation d’un contrat en alternance.

Tenir des engagements en tant qu’alternant

Des engagements tacites des deux parties permettent d’avoir une marge de manœuvre et une certaine liberté de mouvement au sein-même de l’alternance. Les périodes en entreprise permettent de s’intégrer, critère qui jouera sur la possibilité d’embauche de l’étudiant.

Du type de formation découle le rythme d’alternance, ainsi que la rémunération du stagiaire ou du salarié, si la rémunération est d’actualité. L’alternant est engagé auprès de l’école et de l’entreprise et le respect du droit du travail est de mise. Horaires, discipline, règles internes communes à tous les employés… Les heures d’apprentissage doivent être respectées en vue de réussir une bonne professionnalisation et sa formation par alternance.

Si l’alternant est jeune, il aura une vision concrète et précise de la vie professionnel, ce qui l’un des avantages principaux de la formation par alternance. Il apprend à gérer son temps, ses tâches, son argent et ses responsabilités. C’est un apprentissage professionnel autant que c’est un réel apprentissage de vie concret, vers la professionnalisation de la personne.

Choisir sa formation par alternance

En France, il existe de très nombreuses entreprises désireuses de donner leur chance à des apprenants motivés. L’alternance est une chance à saisir pour tout étudiant qui souhaite avoir un pied dans la vie active et se tourner vers une vraie professionnalisation.

Sa formation se fait sur un temps donné, en fonction de la formation choisie en lycée professionnel, en centre de formation agréé ou en école d’ingénieur. Il est primordial de peser le pour et le contre des avantages et des inconvénients de la formation par alternance car ce rythme ne convient pas à tous.

Si vous faites partie d’un public en reconversion professionnelle ou en reprise d’études, prenez en compte ces critères, car on n’apprend pas de la même manière selon les âges et les contraintes. Les organismes de formation sont en général au fait de ces contraintes et proposent des rythmes adaptés à la fois à l’alternant et à l’entreprise, pour favoriser le retour à l’emploi.

Partager.