Intégrer des toilettes dans une cabane de montagne : Voici les astuces

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lorsqu’on parle de cabane de montagne, il faut se mettre à l’esprit qu’il s’agit d’une construction assez basique éloignée de la commodité, des raccordements en eau et au réseau électrique. Et intégrer des toilettes dans ces conditions n’est pas une mince affaire. Quoi qu’il en soit, c’est loin d’être un projet impossible. Avec les astuces que nous allons mettre à votre disposition aujourd’hui, vous allez pouvoir créer des toilettes confortables loin de la commodité.

Installer un broyeur WC

Lorsqu’on doit créer des toilettes dans un endroit où il n’y en avait pas avant, la principale contrainte se situe au niveau de l’évaluation des eaux usées. Sur une nouvelle construction, les conduites d’évacuation sont mises en place avant l’installation. Il ne reste plus qu’à raccorder lorsque l’installation est terminée.

A découvrir également : Comment nettoyer efficacement sa toiture avec du vinaigre blanc ? les conseils de pro

Dans une cabane de montagne où il n’y a aucun système d’évacuation préalable, la tâche risque d’être un peu compliquée. Dans ce cas, la solution est d’installer un broyeur WC. Mais comment ça fonctionne et quel est l’avantage ?

L’avantage pour ceux qui ont déjà installé un Sanibroyeur sfa n’est plus à prouver. Ce broyeur agit exactement de la même manière qu’une chasse d’eau, mais il est compatible avec des conduites d’évacuation de petit diamètre. Ainsi, même s’il faut quand même mettre en place un système d’évacuation, une petite tuyauterie fera très bien l’affaire. Il y aura ainsi moins de travaux à entreprendre.

A lire en complément : AM PM : comprendre cette indication de temps

Puiser l’eau d’un forage

On imagine aussi qu’une cabane de montagne n’est probablement pas raccordée au réseau d’eau. Or, les toilettes nécessitent forcément un circuit d’eau pour fonctionner, même en présence d’un broyeur WC. Alors, quelle est la solution pour pallier ce problème ? Voici une petite astuce qui marche à tous les coups.

Pour acheminer l’eau dans la cabane et ses toilettes, vous pouvez utiliser une pompe pour forage. Une pompe de forage ou pompe à eau électrique fonctionne grâce à l’électricité de la cabane ou directement grâce à des panneaux solaires. Il fera monter l’eau en hauteur pour pouvoir ravitailler toutes les pièces de la cabane.

Pour stocker l’eau pompée d’un forage, vous pouvez installer sur la toiture de la cabane une citerne de stockage. Ainsi, la pompe de forage n’aura pas à fonctionner continuellement pour combler les besoins.

Utiliser un surpresseur d’eau

Alternativement à la pompe pour forage et la citerne d’eau, vous pouvez aussi utiliser un surpresseur d’eau. Tout comme l’astuce précédente, celle-ci permet de ravitailler en eau la cabane de façon automatique et à partir d’une puis ou d’un forage à proximité. Comment il fonctionne ?

Un surpresseur à eau est une combinaison d’une pompe à eau et d’un réservoir de stockage plutôt intelligent. La pompe, elle, fonctionne de la même manière qu’une pompe de forage électrique traditionnelle, mais c’est sur le stockage d’eau qu’il gagne des points.

Un surpresseur dispose d’un réservoir hermétique dans lequel se trouve une chambre à air. Lorsque la pompe tourne, ce réservoir se remplit progressivement d’eau et s’arrête automatiquement lorsque la pression dans la chambre à air atteint un certain niveau. Lorsque l’eau est utilisée dans les toilettes ou dans d’autres pièces, la pression dans la chambre à air diminue progressivement et la pompe se remet à tourner automatiquement lorsque cette pression est inférieure à un certain seuil.

Partager.