La pyrotechnie est-elle accessible à tous ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Suffit-il d’être animé par la passion ? Si vous vous posez cette question, sachez que vous avez raison. La pyrotechnie est avant tout un art : l’art d’éblouir ! Le génie de la création est à l’œuvre à travers une multitude de combinaisons possibles pour un rendu visuel et sonore qui fait tomber des nues le public depuis l’invention du premier feu d’artifice. Et pourtant, il n’y a que des avantages à connaître les règles de base suivantes.

De quoi ai-je besoin pour bien commencer en pyrotechnie ?

Assurez-vous avant tout de vous renseigner pour savoir si les feux d’artifice sont autorisés dans votre localité. Cela vous évitera bien des surprises car bien qu’on l’ignore, si beaucoup de départements ont émis une interdiction stricte envers les feux d’artifice, d’autres ont préféré imposer une restriction périodique.

A lire également : Comment apprendre les basiques du poker

C’est généralement une période en dehors de la fête nationale du 14 juillet et des fêtes de fin d’année. Ces interdictions peuvent être liées à la présence d’hôpitaux, de points stratégiques militaires ou encore liées à la protection de la biodiversité dans votre région. Ensuite, privilégiez les professionnels de la pyrotechnie pour l’achat d’un feu d’artifice réussi, en salle ou en extérieur. En effet, de la qualité de votre matériel dépendra la réussite de votre spectacle pyrotechnique, mais tout aussi important, elle garantira votre propre sécurité et celle de l’audience. Choisissez impérativement les articles pyrotechniques avec le label CE, obligatoire depuis le 4 juillet 2010 pour les feux d’artifice vendus en France.

pyrotechnie

A lire également : Color Run : qui peut y participer ?

Les consignes de sécurité de base pour les spectacles pyrotechniques

L’omniprésence du feu au centre des prouesses pyrotechniques rend également celles-ci délicates. Pour maîtriser les risques pyrotechniques liés à une explosion ou inflammation inattendue, assurez-vous de la bonne condition de votre matériel : vérifiez avant tout la date de péremption qui doit figurer et être lisible sur l’emballage.

Passez en revue l’état du conditionnement de chaque élément que vous avez commandé : écartez d’emblée les éléments explosifs déformés ou bombés suite à un éventuel choc. À l’intérieur du conditionnement peuvent s’être déjà produites des fuites qui feront rater votre mise à feu ou pourront exploser avant l’heure. Si votre matériel doit être stocké avant emploi ou s’il vous reste du matériel inutilisé, sachez qu’un endroit sec avec un faible taux d’humidité et bien aéré aidera à conserver vos feux d’artifice.

Arrivé à l’étape de la disposition et de la connexion, prenez le temps de lire attentivement les instructions techniques et guide de montage émis par le fournisseur ou le fabricant du produit. En dernier lieu, protégez-vous en tout temps en vous munissant de gants antistatiques, de lunettes anti-projection pendant l’étape cruciale de la connexion. Et n’oubliez pas de délimiter un périmètre de sécurité de 100 m pour les tirs en plein air ou selon la notice de sécurité fournie par le fabricant pour les spectacles pyrotechniques d’intérieur.

Place à la créativité !

Pour les spectacles pyrotechniques d’extérieur ou d’intérieur, considérez le rythme que vous voulez imposer : cela déterminera le séquençage de vos feux d’artifice. Aujourd’hui, il est possible de caler la séquence au rythme d’une musique qui amplifiera l’effet audio-visuel du spectacle ou encore osez voir encore plus grand en y ajoutant un effet 3D avec le vidéo mapping. Quoi qu’il en soit si vous décidez d’en rester à la base de la pyrotechnie, sachez qu’en dehors du rythme et de la séquence, le festival des lumières prend le pas : rouge, orange, vert jaune ou bleu.

Conjuguez les couleurs en rythme en commandant en ligne les artifices et dont vous avez besoin. Choisissez les compacts pour des explosions en hauteur tout en couleurs ou encore les chandelles pour une succession d’explosions féeriques. Et quoi de plus exaltant qu’un mur de feu pour enflammer (au figuré, bien entendu) l’assistance. Cela sans oublier les comètes qui remplissent les deux fonctions de son et lumière à la fois. Tout ceci est maintenant rendu possible tout en travaillant en parfaite sécurité, grâce à l’emploi d’une station de tir à distance en ligne et/ou automatique.

Et pour les spectacles en intérieur ?

Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour organiser un spectacle de pyrotechnie en intérieur. Que ce soit pour les spectacles ou les mariages, la contrainte demeure la même : composer avec les obstacles en hauteur et la distance de sécurité quasi inexistante. Sur le marché, les fontaines flammes et les cascades d’étincelles constituent les incontournables. Parmi les précautions d’usage, vous devrez dimensionner la hauteur des effets pyrotechniques à moins de la moitié de la hauteur sous plafond, et ne pas maintenir un flux continu pour éviter les risques d’inflammation.

Quoi qu’il en soit, les extincteurs en neige carbonique ou en poudre sont de mise et doivent être accessibles et disposés à moins de trois mètres de la scène. Par ailleurs, les spectacles pyrotechniques en intérieur incluent généralement des travaux à effectuer en hauteur, pour lesquels le port du harnais de sécurité ou l’utilisation d’une plateforme de travail en hauteur sont fortement conseillés.

Bon à savoir à propos des fumigènes et autres feux à main !

Si les canons à confettis peuvent être utilisés en toute sécurité, les fumigènes et autres feux à main comme les feux de Bengale requièrent plus de prudence. Ces dispositifs pyrotechniques servent principalement à enrichir l’ambiance par leurs couleurs vives et leur lumière soutenue. Ils servent aussi dans d’autres domaines en tant que dispositifs de signalisation ou encore d’éclairage. Dans la majorité des cas, s’ils sont destinés à être tenus à la main. Alors, évitez à tout prix le point de contact chaud en vous protégeant avec des gants résistants à la chaleur et pensez à orienter la sortie de flamme dans la direction où vous ne risquez pas d’exposer qui que ce soit, y compris vous-même.

Faites attention à la direction du vent qui peut ramener la flamme et les fumées vers vous. En dernier lieu, même éteints, ces feux à main demeurent extrêmement chauds, alors évitez de les mettre en contact avec votre peau ou de les jeter dans un contenant ou un compartiment inflammable.

Partager.