Le métier de bijoutier et joaillier

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il est de ces métiers qui font rêver par leur ancienneté et par leur savoir-faire. Le métier de bijoutier en fait partie ! Être bijoutier-joaillier, c’est exercer une profession d’artisanat et d’art et travailler le métal précieux ainsi que les pierres. En quoi consiste le métier de bijoutier et comment y accéder ? Les réponses à vos questions sont dans cet article.

Bijoutier : quelles missions ?

Le métier de bijoutier consiste à concevoir, créer, fabriquer et vendre des bijoux artisanaux et faits à la main. Le bijoutier manipule toutes sortes de métaux précieux comme l’or, l’argent ou encore le platine et le bronze. Il prépare la monture de métal qui saura mettre en valeur une pierre précieuse, des pierres semi-précieuses ou encore des perles.

A lire en complément : Comment choisir la taille de votre gourde ?

La profession de bijoutier est avant tout un exercice de précision. C’est une passion qui requiert d’être méticuleux, attentionné. En amont de tout fabrication de bijoux, il y a la création, qui exige une certaine créativité et une excellente sensibilité artistique. Pour devenir bijoutier et joaillier, une formation est nécessaire afin d’acquérir les compétences et un véritable savoir-faire qui n’admet pas l’à-peu-près.

De l’idée du bijou à sa fabrication

Façonner un bijou de A à Z, de l’idée de conception à la vente, est un processus de création qui est ici de l’ordre de la passion. Un bijoutier a de très bons yeux et sait mettre en oeuvre un concept afin de réaliser des créations de bijouterie et de joaillerie qui correspondront à un public féminin ou masculin.

A lire également : Quels sports pratiquer en hiver ?

Un bijoutier peut réaliser des bijoux qui seront de son cru (des pièces uniques) mais il peut aussi bien sûr prendre des commandes. Pour un mariage, on peut lui demander de réaliser la création des alliances, comme pour toute autre occasion : baptême, naissance,  fiançailles, anniversaire, occasion spéciale, etc.

Tout bijoutier travaille bien sûr les métaux mais se doit d’avoir de solides connaissances en gemmologie s’il est également amenée à effectuer des travaux de joaillerie. Enfin, le bijoutier fait des travaux de réparation sur des bijoux que ses clients lui apportent : réparation de bague, de collier, de boucles d’oreilles, de chaîne ou de gourmette, etc.

Être bijoutier en atelier de bijouterie

Le bijoutier ou professionnel de bijouterie exerce souvent son activité au sein d’un atelier. Cet atelier peut être celui de son employeur ou son propre atelier de bijouterie. Dans son atelier et dans sa bijouterie, l’artisan bijoutier est au contact des machines qui lui permettent d’exercer son métier avec polyvalence.

Ainsi, il façonne le métal, polit les pierres, découpe et prépare des montures, manipule et fait fondre ses métaux, compose les alliages qui l’intéressent et réalise ses créations de bijoux uniques. La singularité de chaque pièce est en réalité sa patte : chaque création est un chef d’oeuvre qui dénote la sensibilité et la créativité du bijoutier.

Le contact précieux avec la clientèle

En bijouterie, quand il ne crée pas, le bijoutier accueille la clientèle. Il est à l’écoute des demandes et prend les commandes de réparation ou de création. Il apprend à évaluer le coût de son travail et du temps passé sur une pièce. Un bijoutier joaillier est aussi là pour entendre la demande de son client et lui proposer des modèles, des ébauches, des idées de création de bijou, en fonction de la demande.

Certaines demandes sont très spécifiques : le bijoutier joaillier doit donc savoir s’adapter en toutes circonstances afin de répondre au mieux à sa clientèle. Ceci lui permettra notamment de fidéliser sa clientèle et de faire parler de lui grâce au bouche-à-oreilles.

Quelles connaissance pour devenir bijoutier ?

Vous vous intéressez au métier de bijoutier ? Avant d’accéder à cette profession, de nombreuses connaissances techniques sont exigées :

  • Gemmologie (étude des pierres précieuses et semi-précieuses) ;
  • Physique et chimie, pour le travail des métaux précieux ;
  • Vente, pour la gestion d’un commerce et de l’atelier de bijouterie ;

Ces trois aspects sont essentiels au métier de bijoutier et serviront à la fois en création et dans la tenue optimale d’un commerce. Le petit plus qui fera de vous un bijoutier d’exception sera votre créativité, votre patte, votre disponibilité et votre rigueur, votre bonne organisation et votre adaptabilité.

Il est important d’avoir une solide base en physique et en chimie afin de comprendre les alliages et de “jouer” avec à la manière d’un chimiste. Vos créations uniques auront d’autant plus de succès que vous en parlerez avec passion et en connaissance de cause.

Le bijoutier , un expert en son domaine

Le bijoutier est expert en son domaine et se doit d’être compétent sur chaque demande. Même après sa formation de bijoutier, il continue de se renseigner, de se cultiver, de développer des idées et des partenariats qui peuvent lui valoir une bonne réputation.

Au fur et à mesure de sa carrière d’artisan bijoutier et joaillier, ce professionnel de bijouterie sait donner une juste valeur aux pièces qu’il crée. Si l’imagination est dure à quantifier en termes de prix, la valeur du temps et des matériaux est elle, primordiale à évaluer. En connaissant bien son travail et la valeur de ses créations de bijouterie et de joaillerie, le bijoutier peut alors conseiller, orienter et guider ses clients en demande d’idées.

Les études et la formation pour devenir bijoutier

Devenir bijoutier passe par une formation concrète de niveau CAP. Après la 3e et le collège, toute personne peut entrer en CAP art du bijou et du joyau ou en CAP arts et techniques de bijouterie et joaillerie. Le CAP ATBJ (art et technique du bijou et du joyau) propose diverses options : bijouterie joaillerie, polissage finition, bijouterie sertissage.

Pour les passionnés de gemmologie, le CAP Lapidaire avec option Diamants et pierres peut être intéressant pour se spécialiser. Vous avez également le CAP  Bronzier ou le CAP Orfèvre avec option monteur, planeur, tourneur, repousseur polisseur et aviveur.

Suite à l’obtention de l’un de ces CAP, une mention complémentaire en joaillerie est disponible pour ceux qui souhaitent poursuivre leurs études. Si vous souhaitez atteindre un niveau Bac, passez le BP (Brevet professionnel) de Gemmologue. En bac  2 et Bac + 3, vous pouvez aussi viser le Certificat supérieur de joaillerie.

Les écoles et lycées de bijouterie et de joaillerie

Il existe de nombreux lycées professionnels et écoles qui mènent au métier de bijoutier joaillier. Entre autres :

  • L’Ecole nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art :
  • La Haute école de joaillerie de Paris ;
  • Le lycée professionnel Jean Guéhenno à Saint Amand-Montrond ;
  • le lycée professionnel Clément Pemille à Toulouse, etc.

Avantages et inconvénients du métier de bijoutier

Le métier de bijoutier a ses avantages et ses inconvénients, comme tout autre métier. Vous sortez de formation et vous vous lancez dans un métier créatif qui stimule votre imagination. Vos horaires sont plutôt réguliers et vous restez indépendant dans votre manière de fonctionner dans votre atelier.

Cependant, les inconvénients peuvent rebuter : vous manipulez parfois des produits hautement toxiques, vous devez souvent être ouvert le week-end, et le salaire en début de carrière n’est pas forcément attractif.

Salaire et débouchés pour un bijoutier

Une fois que vous êtes diplômé de bijouterie, suite à une formation et des études en CAP ou autre,il faut savoir que le salaire but qui vous sera proposé dans un atelier de bijouterie ne dépassera pas les 1400 euros brut mensuels, soit environ un SMIC.

En tant que bijoutier indépendant, vous avez la possibilité de commencer à avoir un bon chiffre d’affaires dès lors que votre gestion de la boutique est cohérente et que votre clientèle est fidélisée.

Ouvrir sa boutique de bijouterie

De nombreux artisans bijoutiers décident, après quelques années en tant qu’employé de bijouterie, d’ouvrir leur propre boutique de joaillerie et de bijouterie. Une fois installé, la fidélisation de la clientèle sera importante pour faire évoluer votre commerce dans le bon sens.

Au fur et à mesure, vous pourrez à votre tour embaucher du personnel et faire grandir votre affaire. Ceci est l’évolution la plus probable dans toute carrière de bijoutier. Si vous avez envie de lancer votre entreprise de création de bijoux précieux, n’oubliez pas que les statuts d’entreprises sont différents et sont encadrés par des plafonds, notamment en auto-entreprise et en micro-entreprise.

D’autres débouchés spécifiques sont possibles, en fonction des collaborations que vous acceptez de faire. On peut ainsi faire appel à vous pour votre expertise en gemmologie ou en métaux précieux, ou tout simplement pour évaluer la valeur d’un bijou au moyen d’une expertise.

Vous avez maintenant tous les renseignements sur les formations nécessaires pour devenir bijoutier joaillier !

Partager.