Les étapes de l’installation d’un poêle à bois

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les poêles en bois offrent assez d’avantages, ce qui n’est pas forcément le cas avec les autres types de chauffages. Ils offrent en effet un excellent rendement thermique et participent également à la beauté de votre pièce. S’il est vrai qu’au même titre qu’un expert, un bricoleur peut lui aussi réaliser la pose, il est aussi vrai que pour réussir cette pose, les deux doivent respecter point par point les indications données sur la notice. Si l’installation est mal faite, vos factures peuvent non seulement être hors de prix, mais le poêle peut également exploser. Dans cet article, l’on vous explique comment vous y prendre.

Matériel d’installation

Pour mener à bien votre installation, vous aurez besoin non seulement de votre poêle à bois, mais aussi de son kit de raccordement. Il vous faudra par ailleurs, l’adhésif de masquage. Puis comme outil de travail, vous pourriez avoir besoin d’un ruban, d’une meuleuse d’angle équipée d’un disque de métal, puis d’un tournevis. Enfin, comme tout bon bricoleur vous devez songer à vous protéger en mettant des lunettes, des gants et des chaussures de protection.

A lire aussi : Trump : Tout ce que vous savez pas sur le président sulfureux

Vérifications nécessaires

En premiers lieux, vous devez vous demander si le conduit poêle à bois existant est étanche, s’il présente une bonne vacuité et s’il est stable. Également, la paroi extérieure de votre conduit doit être séparée de 10 cm de votre matériau de combustion.

En outre, assurez-vous que la matière du plancher soit en mesure de supporter le poids de votre poêle. De préférence, il est plus sécurisant que votre sol ait comme revêtement le carrelage. Sinon, vous pouvez réaliser ledit carrelage juste au niveau de l‘emplacement où vous avez décidé d’installer le poêle.

Lire également : Arrêt maladie : quelles démarches pour être indemnisé ?

Installation

L’installation peut être faite par vous-même ou par un spécialiste qui dispose de la certification RGE. C’est une certification qui assure que le spécialiste est un expert en pose de poêle et qu’il fera bien son travail. Cela vous donne également de bénéficier de diverses aides accordées par l’État depuis 2014, aux personnes désireuses d’installer ou de rénover leur poêle à bois. En revanche, que ce soit fait par un expert ou par vous, les étapes d’installations ne changeront pas.

Vous avez juste à assembler quelques éléments comme le pied, les plaques réfractaires oula sortie de fumée. La première étape sera alors de mettre le poêle à l’emplacement voulu, tout en respectant les distances de sécurités. Ensuite, placez le raccordement à l’entrée du poêle, puis placez le conduit de cheminée au plafond. Enfin, il faudra fixer le tuyau au raccord du poêle, à l’aide d’une colle forte et d’un tournevis. Si toutes ces étapes sont bien respectées, vous pourrez en toute sécurité allumer votre papier et profiter du chauffage.

Partager.