Des solutions pour fournir de l’eau aux populations d’Afrique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Des efforts ont tout le temps été entrepris pour permettre aux populations d’Afrique d’avoir de l’eau à leur disposition. En effet, les ONG, églises et associations ont mis en place un bon nombre de solutions parmi lesquelles la confection de forages et de puits pour leur venir en aide. Ces solutions ne sont pas d’une grande aide aux populations d’Afrique qui peinent toujours à avoir accès à l’eau potable.

La consommation des eaux de surface par une partie de la population

Une bonne partie des populations d’Afrique a recours aux eaux de surface et souterraines pour leur consommation. Ce qui peut causer l’apparition de maladies de toutes sortes, ces eaux étant le plus souvent polluées par des rejets humains de toutes sortes. Des solutions doivent donc être trouvées pour permettre à cette population d’avoir recours à l’eau potable.

A lire également : Linky : La vérité sur ce service qui inquiète

Pour cela, il faut qu’un programme soit mis en place pour que ces millions d’hommes, de femmes et d’enfants du continent africain aient un accès à l’eau potable. En effet, pour qu’une personne puisse boire, se laver et préparer un repas, il lui faut environ 20 litres d’eau salubre par jour.

L’assainissement doit également être pris en compte, car étant un critère pouvant garantir la santé de l’être humain. Des sociétés comme EGH Hydro ont même proposé des solutions pour venir en aide aux populations d’Afrique, en ce qui concerne leur approvisionnement en eau potable.

A voir aussi : Couple : quels sont les motifs de divorce les plus fréquents ?

L’existence de points d’eau en Afrique

La majeure partie des Africains (environ 62 %) ont accès à un point d’eau de qualité. La situation devient plus compliquée en milieu rural, car une bonne partie des femmes se déplace pour aller chercher de l’eau. L’obtention d’une eau de qualité est plus facile en ville, où 85 % des citadins peuvent facilement avoir de l’eau courante de bonne qualité.

Le manque d’eau en Afrique est associé à un manque de moyens d’hygiène. Ce qui peut conduire à l’apparition d’infections et de maladies comme le choléra, la diarrhée, l’ascaridiase, les infections oculaires, la dysenterie, etc. En Afrique Subsaharienne, il est noté un taux de décès importants des nouveaux nés par la diarrhée.

Il s’agit d’une maladie qui est négligée, mais qui peut conduire à une malnutrition grave. La diarrhée est également responsable de la mort des enfants de moins de 5 ans. Le manque de toilettes est aussi un point à prendre en compte, car le fait pour les populations de se soulager en pleine nature peut conduire à la contamination des points d’eau, et à l’apparition de maladies.

Partager.