Politique : Le président a-t-il droit à des vacances ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Table des matières

  • La Constitution a prévu tout
    • ce qui se passe si le Président du Sénat ne peut pas exercer les fonctions de chef d’État par intérim ?
  • Les pouvoirs du Président par intérim de la République
  • Pourquoi le Président du Sénat est-il chargé d’agir ?
  • C’ est déjà arrivé.
  • Le cas du décès d’un Président de la République n’est survenu qu’une seule fois au cours de la Cinquième République. Georges Pompidou mourut peu avant la fin de son mandat. De même, un président de la République ne démissionne pas une seule fois, c’est Charles de Gaulle. Que se passe-t-il dans ce cas ?

    A lire en complément : Communiquer autour de l'image de son entreprise

    La Constitution a prévu pour tout

    Le paragraphe 4 de l’article 7 de la Constitution prévoit la procédure à suivre en cas d’échec du chef de l’État. Il prévoit que le président du Sénat sera chargé d’agir. Le paragraphe suivant stipule que les nouvelles élections présidentielles auront lieu au plus tôt 20 jours et au plus tard 35 jours après l’ouverture du siège vacant.

    A voir aussi : Poinçon sur les couverts en argent : origine et signification

    Que se passe-t-il si le président du Sénat ne peut pas exercer les fonctions de chef d’État suppléant ?

    Une fois de plus, afin d’éviter toute paralysie du système politique français, il est prévu que ce sera le Gouvernement, qui exerce les fonctions de chef de l’État sur une base collégiale, jusqu’à la tenue de nouvelles élections présidentielles.

    Les pouvoirs du Président de la République en

    agissant Le Président par intérim de la République a les mêmes pouvoirs qu’un véritable chef d’État, sauf trois. Pendant son mandat, il ne peut :

    • Soumettre un projet de loi à un référendum (art. 11 de la Constitution)
    • Dissoudre l’Assemblée nationale (art. 12 de la Constitution)
    • Révision de la Constitution (Article 89 de la Constitution)

    Pourquoi le président du Sénat est-il chargé d’agir ?

    C’ est une nouveauté introduite par la Cinquième République. Auparavant, le numéro 2 politique français était le président de l’Assemblée nationale. Toutefois, si le Président de la République décède ou démissionne peu de temps après la dissolution de l’Assemblée nationale, la France serait bloquée.

    D’ autre part, le Sénat ne peut être dissous, de sorte que le Président du Sénat peut assurer la continuité de la présidence.

    C’ est déjà arrivé.

    L’ affaire s’est produite deux fois sous la Cinquième République :

    • En avril 1969, suite à l’échec de son référendum sur le projet de réforme du Sénat et de régionalisation, Charles de Gaulle démissionne.
    • En avril 1974, George Pompidou meurt de maladie alors qu’il était encore Président de la République

    Dans les deux cas, le Président du Sénat, Alain Poher, a agi comme intérimaire, en attendant la tenue de nouvelles élections résidentielles.

    Partager.