Comment résilier son assurance habitation ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La résiliation de votre contrat d’assurance tarde. Vous avez donc décidé de tout prendre en main. Vous devriez maîtriser les différentes étapes à suivre pour aboutir à un résultat final satisfaisant.

Attendre le bon moment

Choisir le bon moment, c’est la partie la plus complexe d’une résiliation d’assurance. C’est encore plus important lorsqu’il s’agit d’une assurance habitation. Il vous revient de prendre toutes vos dispositions pour avoir les textes légaux en vigueur dans le secteur notamment la loi Châtel et la loi Hamon.

A découvrir également : Activ’Spas, la qualité au rendez-vous

Pour ce qui est de la loi Châtel, elle vous donne la possibilité de résilier votre contrat en informant votre prestataire au moment où il vous notifiera l’échéance prochaine de votre contrat. Vous prendrez les devants pour lui faire comprendre que vous ne voulez plus de votre collaboration. Il en prendra acte et engagera en même temps la procédure.

La loi Hamon vous oblige à attendre tout au moins un an avant de résilier le contrat d’assurance habitation. Vous devez alors prendre votre mal en patience et attendre que le temps soit de votre côté. Si vous êtes à deux mois de collaboration, le temps ne sera pas votre meilleur atout. Vous devrez vérifier d’autres paramètres.

Lire également : Pourquoi devriez-vous installer des portes blindées dans votre habitation ?

En réalité, lorsque l’assureur augmente le prix de vos mensualités ou de vos franchises, vous pouvez résilier le contrat sur le coup sans considération des deux textes cités plus haut. Il en est de même lorsque l’assureur résilie l’un de vos contrats d’assurance, autre que l’assurance habitation. Vous en profitez et vous résiliez le contrat d’assurance habitation.

Choisir le canal de contact

Pour que la procédure soit officiellement lancée, il ne suffit pas d’aviser le prestataire de son désir de résilier le contrat. Il faut aussi le lui notifier par un courrier officiel. Ce peut être une lettre envoyée en ligne ou un courrier physique. Vous irez dans le dernier cas dans les locaux de l’entreprise pour régler les formalités.

Dans un cas comme dans l’autre, le texte est le plus important. Il doit être clair et explicitant les raisons de votre décision. Vous respecterez les caractéristiques du type de lettre et les règles de bienséance de base. Cela vous permettra d’avoir gain de cause dans un délai très court. Il conviendrait aussi de prendre le contact de l’un des conseillers de la structure pour pouvoir lui demander des détails sur l’avancement du dossier.

Il est conseillé de bousculer autant qu’on peut les membres du personnel de l’entreprise prestataire, afin qu’il donne des nouvelles le plus tôt possible.

Laisser faire le professionnel

Si vous ne pouvez pas vous retrouver dans les détails donnés plus haut, il serait préférable de confier le travail à un professionnel. C’est la meilleure alternative dont l’on peut profiter au cas où il y aurait des experts à disposition.

Il se peut que ce soit pour un changement d’assurance habitation que vous avez décidé de résilier votre ancien contrat. Il vous faudra juste confier le dossier à votre nouvel assureur. Il réglera les formalités avec l’ancien pour que tout rentre dans l’ordre.

Partager.