Est-ce qu’un appareil auditif peut provoquer des vertiges ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les appareils auditifs permettent aux personnes souffrant de troubles d’auditions de vivre une vie normale. Ils sont pratiques, faciles à utiliser et le remboursement des frais est parfois pris en compte par la complémentaire santé. Toutefois, après la pose de ces appareils, on note quelques effets secondaires, dont les vertiges.

Les appareils auditifs : source de vertiges

Les vertiges sont des malaises courants au sein de la population. Une grande majorité de ceux qui s’en plaignent développe un problème auditif. Dans ce cas précis, le dysfonctionnement auditif est caractérisé par le fait de ne pas bien entendre. Les causes de ce trouble auditif sont nombreuses. On peut citer : les infections de l’oreille moyenne ou de l’oreille interne, les virus, une mauvaise circulation sanguine, les troubles du vestibule, etc.

A lire en complément : Quelles sont les qualités d'une bonne nounou ?

On s’intéressera de plus près au vestibule. Il est très près de la cochlée, ce qui fait que toutes les troubles à ce niveau impactent rapidement la cochlée. Les appareils auditifs sont à proximité du vestibule pour un meilleur résultat. Lorsqu’ils émettent un son, cela atteint efficacement la cochlée. Dans certaines situations, l’appareil auditif impacte négativement le vestibule, et cet impact se répercute sur la cochlée. L’effet de l’appareil est donc indirect. Toutefois, son implication est établie. Il peut s’agir soit d’un mauvais réglage, soit de l’utilisation d’un appareil qui ne convient pas aux besoins du patient.

Ce qu’il faut faire

Sachez tout d’abord qu’il faudra du temps au cerveau pour s’adapter aux sons retransmis par l’appareil auditif. Tant qu’il ne s’habituera pas aux signaux qui partent du vestibule, le patient aura toujours des vertiges. Cette adaptation peut durer quelques jours ou plusieurs semaines. Si les vertiges sont vraiment importants, commencez par réduire le volume sonore de l’appareil auditif. Le patient devrait normalement se sentir mieux. Par contre, si le mal persiste, il va falloir changer d’appareil. Parce qu’il se peut que l’actuel ne convienne pas à son système auditif.

A lire aussi : Quelle option prendre dans son assurance auto ?

En cas de non-satisfaction ou d’incapacité à effectuer les réglages, la personne souffrante doit rencontrer l’audioprothésiste. Il détectera le problème et l’aidera à trouver un appareil adapté. Généralement, les utilisateurs ont droit à une période d’essai de 30 jours. Au cours de cette période, si le matériel se révèle moins adapté, le patient peut le changer gratuitement.

Autres effets secondaires provoqués par les appareils auditifs

Outre les vertiges, le port d’un appareil auditif peut causer d’autres problèmes de santé.

Les maux de tête

Ces maux sont dus à une difficulté de l’adaptation du cerveau au nouveau bruit perceptible. On conseille de commencer à utiliser un appareil auditif progressivement. Ne mettez pas tout le volume le premier jour et évitez une utilisation 24 h/24 h dès l’achat. Débuter par une utilisation temporaire et à bas volume puis augmenter doucement, avec le temps. L’audioprothésiste pourra vous assister tout au long de l’adaptation.

L’auto phonie

L’autophonie se définit comme le fait d’entendre de manière exagérée sa propre voix. On inclut également le fait d’être indisposé par le son trop fort de la respiration ou des battements du cœur. L’appareil auditif peut également être la cause de ce mal. Mais, ici également, c’est une question d’habitude, de réglage ou de mauvais choix. N’hésitez pas à consulter votre spécialiste si le problème persiste.

Des douleurs dans l’oreille

Lorsqu’on implante un appareil auditif pour la première fois, on ressent plusieurs malaises. La douleur en fait partie, et elle est généralement légère. Avec le temps, le mal disparaît. Il faut juste du temps pour que les muscles dans les oreilles s’habituent à la présence de cet appareil. Si après quelques jours le problème persiste, on essaie de repositionner l’appareil. C’est généralement un mauvais positionnement qui entraîne ce problème. Au cas où le mal persiste, c’est peut-être l’appareil qui est plus grand que l’oreille du patient. Le cas échéant, un changement est important.

La réaction allergique

Seulement une minorité des personnes porteur d’un appareil auditif développe une allergie. C’est souvent dû au fait que la peau du patient ne supporte pas les matériaux utilisés pour la fabrication de l’appareil. Forts de ce constat, les fabricants utilisent des matières ayant un facteur allergisant très faible. Le nombre de cas est très infime, mais on en compte tout de même.

Partager.