Les ONG dans le monde depuis 1945

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’apparition des premières ONG remonte au milieu du 19e siècle. Néanmoins, le terme n’est employé pour la première fois qu’en 1945 par le Conseil économique et social de l’ONU. Aujourd’hui, les ONG sont des acteurs incontournables de la solidarité internationale. Zoom sur leur évolution depuis les années 1945.

ONG, actrices militantes en marge des relations internationales

Les ONG internationales sont apparues à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, aux Etats-Unis. Durant cette période, les aides humanitaires distribuent des dons alimentaires. Dans les années 1980, une nouvelle vague d’associations émerge, qui répondent à la succession de crises humanitaires dans le monde. Il a, par exemple, été possible de soutenir Action Contre la Faim, ONG créée en 1979, dès son apparition. L’aide aux populations est alors considérée plus importante que l’aide au développement et la médiatisation des actions menées permet de mettre en lumière ces ONG. Elles se démarquent des initiatives militantes qui étaient jusqu’alors spontanées et planifient des missions nécessitant des compétences précises. En parallèle apparaissent les volontaires, dont le rôle prendra plus d’importance au fil des années.

A lire aussi : Machine à coudre LidlL à 79 euros

À partir de 1990, les ONG ont une place centrale dans la lutte contre la pauvreté

À l’exemple d’Action Contre la Faim, qui intervient dans près de 50 pays et dont la priorité est d’agir de façon concrète sur le terrain, mais aussi de témoigner du sort des populations soutenues, les ONG obtiennent peu à peu une place centrale dans la lutte contre la pauvreté. Au début des années 1990, la Banque Mondiale décide de mettre en place des mesures sociales visant à accompagner les programmes économiques imposés aux pays en développement. La notion de gouvernance apparaît et s’appuie sur des prises de décisions communes de l’État, des acteurs privés et des ONG. La Banque Mondiale considère alors que les associations humanitaires sont les seules représentantes légitimes des populations pauvres.

LES ONG DEVIENNENT DE VÉRITABLES MÉDIATRICES

De ce fait, les ONG deviennent de véritables porte-paroles et agissent en médiatrices. Elles contribuent à identifier les besoins, à organiser la fourniture de services sociaux et font aussi remonter les informations récoltées lors de leurs actions. L’ONU leur accorde même à 5 500 ONG un statut consultatif auprès du Conseil Économique et Social des Nations Unies. Par ailleurs, leur présence dans les groupes de travail mis en place par la Banque Mondiale croit aussi, renforçant encore leur légitimité.

A découvrir également : Pêche dans la méditerranée : pourquoi ce qui marche en Adriatique ne marche pas dans le golfe du Lion ?

Préserver l’indépendance des ONG au fil des années

Peu à peu, les ONG sont devenues de véritables partenaires pour les institutions internationales. Ces dernières les soutiennent, comme tout un chacun peut le faire aujourd’hui. Afin de répondre à l’urgence, mais aussi à la demande, les Organisations Non Gouvernementales se sont vues dans l’obligation d’adapter leur capacité logistique et de mettre en place des indicateurs de performance. En raison de la bureaucratisation, les équipes se sont étoffées. Des salariés ont été recrutés et les volontaires sont toujours plus nombreux. Suite à ce développement, les ONG ont été confrontées à un risque plus important de dépendance vis-à-vis des financements des institutions internationales. Dans le but de contrebalancer ce phénomène, la communication à destination du grand public n’a fait que s’intensifier. Aujourd’hui encore, il n’est pas rare de voir des campagnes de publicité incitant à soutenir des ONG comme Action Contre la Faim.

 

 

Partager.