Quelle assurance choisir pour un prêt immobilier ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour la construction de votre maison, recourir à un prêt immobilier est l’une des solutions qui s’offrent à vous, si vos moyens ne vous permettent pas de le faire dans l’immédiat. Le remboursement du crédit réalisé pouvant être perturbé par des risques ou événements non voulus, le prêteur exige souvent une assurance pour être sûr de couvrir les risques liés au prêt. Dans le souci de réaliser votre prêt immobilier, vous vous demandez sûrement quelle assurance choisir, vous trouverez ici les réponses à vos préoccupations.

Assurance décès

L’assurance décès, comme son nom l’indique, est une assurance qui couvre votre disparition en tant qu’assuré. Elle va vous servir à prendre, tout ou une partie du crédit, en charge au moment de votre décès. Ce qui évite à votre conjoint/conjointe ou encore à votre famille des dettes non payées. Lors de votre décès, le restant dû du capital du crédit est totalement remboursé par votre assureur. Ce type d’assurance est donc très important dans l’acquisition de votre bien immobilier.

Lire également : Évènement d’entreprise : les nouvelles tendances pour 2019 ?

Une assurance pour invalidité

Cette assurance couvre votre incapacité à réaliser votre travail pour payer vos crédits. En effet, suite à un accident vous pouvez perdre l’usage d’un de vos membres ou de vos facultés, vous mettant dans l’incapacité de continuer à mener vos activités et par conséquent ne vous permet pas de payer le crédit contracté. Voilà pourquoi il est important de souscrire à cette assurance. Cette dernière interviendra dans le règlement de vos mensualités en fonction du degré de votre incapacité.

Les assureurs pour cela définissent 4 niveaux d’incapacité en fonction desquels ils interviennent. D’abord, le cas d’une incapacité totale et irréversible, où vous êtes à 100% incapable de continuer par travailleur. Le cas d’une incapacité permanente, moins grave que la précédente. Ensuite le cas d’une incapacité partielle et enfin le cas d’une incapacité temporaire où vous êtes temporairement indisponible. Pour tous les cas d’incapacité, votre assureur rembourse l’entièreté du capital restant dû sauf pour le dernier cas où il paye les mensualités jusqu’à votre rétablissement.

A lire en complément : Comment changer de métier à Nice ?

Assurance pour perte d’emploi

Pour contracter un prêt immobilier, vous pouvez aussi souscrire à une assurance pour perte d’emploi. Cette dernière s’exerce lorsque vous êtes dans une période de carence ou de franchise. En effet, suite à un licenciement, vous êtes sans emploi et par conséquent sans source de revenus pour payer vos mensualités. Grâce à cette assurance, vous bénéficierez d’une allocation chômage qui vous servira à payer vos mensualités jusqu’à ce que vous vous trouviez une source. Cependant, le licenciement pour faute lourde ou pour démission n’est pas pris en compte par l’assureur, car considéré ici comme volontaire.

Assurance de groupe 

Au moment de réaliser votre prêt, votre banque peut vous proposer la souscription à un contrat d’assurance avec cette dernière. Cette assurance qu’elle vous propose est souvent dite de groupe. Elle vous offre une protection de base avec des primes calculées de manière rapide. Elle est souvent très profitable lorsque vous commencez à prendre en âge avec des risques de santé élevés. Le contraire est observé lorsque vous êtes jeune. 

Partager.