Quelles sont les missions de l’expert d’assuré ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un expert d’assuré est un spécialiste qu’un particulier ou un professionnel peut mandater dans le cadre d’un sinistre. Sa mission consiste généralement à effectuer une contre-expertise de l’analyse faite par l’expert de votre assurance afin que la victime puisse bénéficier du maximum d’indemnités. Son objectif est de défendre exclusivement les intérêts de celui/celle qui l’a mandaté. À noter que la rémunération de l’expert d’assuré est généralement de 5 à 15% du montant des indemnisations.

Les domaines d’intervention de l’expert d’assuré

Avant de mandater un expert d’assuré pour réaliser une contre-expertise, il est judicieux de connaître ses différents champs d’intervention. Ainsi, il faut savoir que ce professionnel peut s’occuper des démarches administratives, depuis la survenue du sinistre jusqu’à l’obtention des indemnités et il peut à cet effet, estimer les biens sinistrés de manière précise. En outre, l’expert d’assuré peut établir des devis et effectuer un suivi des travaux et des factures destinées à l’assureur. Il peut orienter sur les mesures d’urgence à adopter en cas de gros dommages.

A lire également : Dégâts des eaux : nos conseils pour y faire face

Les différents types de missions nécessitant le mandatement de l’expert d’assuré

L’expert d’assuré est en mesure d’intervenir sur une large typologie de sinistres, pour les particuliers autant que pour les professionnels. Ainsi, il peut être mandaté pour effectuer une contre-expertise en cas d’incendie, de dégâts des eaux, de sinistre responsabilité civile, de perte d’exploitation, de transport, de catastrophes naturelles, de dommages physiques….

assurance

A lire aussi : 5 astuces pour entretenir son banzai

Quel est le rôle de l’expert d’assuré ?

L’expert d’assuré joue un rôle essentiel dans la prise en charge des risques dans le cadre d’un contrat d’assurance, quel que soit son type. En effet, le montant des indemnités accordées par la compagnie d’assurance dépend en grande partie de son rapport concernant le bien à couvrir ou le sinistre. Autrement dit, la contre-expertise et l’analyse effectuées par l’expert d’assuré peuvent avoir un impact déterminant sur le montant de la prime accordée par l’assureur ou encore sur le coût des dégâts et des réparations que la compagnie d’assurance va devoir engager.

L’expert d’assuré peut donc jouer son rôle bien en amont de la souscription à un contrat d’assurance, mais aussi après qu’un sinistre se soit produit. Toute personne qui souhaite contracter une assurance pour un bien peut en effet mandater un expert d’assuré afin que ce dernier effectue l’évaluation de la valeur du bien en question avant la souscription d’un contrat. En général, les compagnies d’assurance envoient elles-mêmes leur propre expert pour réaliser cette estimation, mais l’assuré a toujours le droit de procéder à une contre-expertise. Il en est de même à la suite d’un sinistre : un expert en assurance va se déplacer pour procéder à l’identification des dommages, l’évaluation du coût des dégâts ainsi que pour proposer les mesures qui vont permettre, si possible, de conserver le bien. L’assuré peut donc faire intervenir un expert d’assuré afin de contester le rapport s’il estime que cela s’avère nécessaire.

Néanmoins, il faut préciser que l’expert d’assuré ne travaille pas pour « contrer » systématiquement les propositions de l’expert de l’assurance. Son objectif est surtout de travailler en harmonie avec ce dernier en s’assurant que toutes les garanties auxquelles l’assuré a droit sont appliquées.

Partager.