E-liquide maison: quelles instructions suivre pour le fabriquer ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Si vous voulez fabriquer un E-liquide maison avec un mélange que vous ne trouvez nulle part ou que vous souhaitez simplement faire l’expérience de ce type de création, il est important de respecter un certain nombre de règles et de consignes. Nous vous montrons ici de quelle manière le faire pour obtenir le meilleur résultat.

Le principe à suivre pour réaliser votre E-liquide maison

Que ce soit pour un mélange de E-liquide ou toute autre fabrication-maison, les DIY que l’on peut traduire par faites le vous-même, est un procédé qui permet comme son nom l’indique de réaliser des préparations généralement industrielles soi-même. Ce genre d’activité est devenu très tendance notamment grâce aux professionnels qui dévoilent leurs façons de faire et à la disponibilité de nombreux produits mis sur le marché qui facilitent grandement les démarches.

Lire également : Comment prendre soin de ses dents au quotidien ?

La fabrication du E-liquide maison exige trois étapes principales, à savoir :

  • la création d’une base en VG/PG ;
  • l’ajout d’arômes ;
  • et le dosage de nicotine.

Bien entendu ces opérations demandent un certain nombre de préparatifs et de temps de repos comme nous pourrons le voir à travers cet article.

Lire également : Déroulement d’une contre visite médicale pour l’employeur

Les avantages d’une fabrication de E-liquide maison

Le fait de préparer son propre E-liquide génère globalement quelques atouts que vous n’aurez pas en l’achetant directement. L’un des plus gros avantages est l’économie engendrée même si le processus vous prendra logiquement bien plus de temps. L’expérience et la satisfaction d’avoir réalisé ses propres produits sont également à attribuer aux atouts de ce genre d’opération.

De plus, réaliser un E-liquide maison de A à Z vous donnera l’opportunité de gérer les moindres spécificités de ce dernier et donc d’avoir un résultat personnalisé à 100 %.

Les accessoires à utiliser

Vous pouvez vous contenter de quelques outils de base, mais le mieux est d’avoir quelques flacons et éprouvettes pour conserver les produits, des seringues graduées pour les ajouter ainsi que des pipettes pour des mélanges plus précis. Plus vos outils seront diversifiés et de qualité, plus votre mélange sera à la hauteur de vos attentes.

Il faut penser également à prendre des éléments de protection comme des gants en latex ainsi que des lunettes au cas où il y’aurait des projections de produits qui pourraient être dangereux.

Précautions à respecter dans la préparation d’un E-liquide

Attention à toujours faire vos mélanges dans des environnements sécurisés et avec les outils de préparation et de protection adéquats, et ce loin des enfants ou des animaux de compagnie qui pourraient se mettre en danger. Il en va de même pour les bases du mélange comme les boosters de nicotine qu’il est impératif de conserver dans des endroits inaccessibles à des mineurs.

N’oubliez pas qu’une base est toujours obligatoire dans ce type d’opération, ne prenez donc jamais d’arômes seuls pour être consommés avec votre vapoteuse.

Comment fabriquer un eliquide D’lice ?

Si vous avez envie de vous lancer dans la fabrication maison d’un eliquide de la marque D’lice, vous devez savoir que vous devrez avoir une feuille de route et également le matériel adéquat. Alors quelles sont les instructions pour fabriquer son propre melange eliquide dlice ?

Vous devez déjà connaitre la composition du liquide. Quoi qu’il arrive vous aurez besoin :

  • d’une base contenant le propylène glycol et la glycérine végétale
  • des arômes
  • de nicotine

Pour la base, nous vous conseillons d’en choisir une déjà toute prête dans le dosage qui vous intéresse. Cela sera bien plus pratique et les plus grandes marques en vendent aussi. Généralement, vous trouverez des bases en 50/50 ou en 70/30. À vous de voir, si vous préférez avoir un rapport équilibré ou un hit plus intense en bouche.

Pour la nicotine, vous devez faire votre choix en fonction de votre consommation de cigarettes. Attention, lisez bien la notice de votre booster de nicotine, car chaque marque a son propre dosage.

Au niveau des arômes, là par contre, ce sera plus compliqué. Vous serez obligé de faire une recherche sur un moteur de recherche. Par contre, même avec la recette rien ne garantit que vous allez la réussir. C’est comme avec une recette d’un grand chef, rien ne garantit le résultat même avec la recette sous les yeux. En tout cas, suivez les proportions à la lettre, puis faites le mélange. Une fois que c’est prêt, ce n’est pas terminé pour autant. Vous devez laisser le mélange arriver à maturation. C’est ce qu’on appelle un steep. Ce temps de repos sera d’environ 3 jours pour un mono arôme et une semaine s’il y en a plusieurs. Pour ceux qui sont mentholés, ce sera entre une et deux semaines, et pour les plus gourmands, cela peut carrément aller jusqu’à 3 semaines.

Regardons aussi ce qu’il vous faut en matériel pour fabriquer du eliquide dlice. Vous aurez absolument besoin d’un bécher gradué pour mélanger vos ingrédients. Le mini fouet est également bien plus pratique pour bien mélanger, par rapport à une cuillère. Vous aurez aussi besoin de 2 seringues avec aiguilles intégrées pour prélever le PG et la VG, si vous n’avez pas opté pour une base déjà prête. Prévoyez aussi des étiquettes pour pouvoir les différencier par la suite, car vous pouvez conserver vos seringues d’un coup sur l’autre. L’entonnoir vous permettra de verser votre préparation, sans en perdre une goutte. Enfin, il vous faudra un flacon opaque pour préserver votre eliquide, à l’abri de la lumière, et ainsi conserver parfaitement tous ses arômes.

Partager.